Sport

Jeux Olympiques 2024 : Dernière ligne droite pour Paris et Los Angeles

Ce mardi 11 juillet, les délégations françaises et américaines sont attendues à Lausanne, pour passer leurs oraux devant les membres du Comité international olympique.

Les deux candidats pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques en 2024, Paris et Los Angeles, passent mardi 11 juillet un grand oral devant les membres du Comité international olympique (CIO) à Lausanne.

A l’issue de cet exposé, le CIO annoncera que la ville non choisie, Paris ou Los Angeles, héritera de l’édition 2028.

Opérations séductions du CIO

La semaine dernière, le camp français dirigé par Tony Estanguet, s’était retirée à Clairefontaine, la base de l’équipe de France de football, pour se préparer à cette dernière présentation au CIO.

Aujourd’hui, ce grand oral va se dérouler à huis clos.

Paris et ses dix membres ont été convoqués à 10h30, juste après le comité de Los Angeles, qui fera son exposée à 9h00.

Un examen qui se déroule en deux parties.

D’abord, pendant 45 minutes, chaque ville va devoir présenter son projet à travers des petits films et des allocutions de ses représentants.

Pour Paris, c’est Guy Drut, membre du CIO qui débutera le discours en français. Puis ce sera au tour de Tony Estanguet, le co-président de Paris 2024 qui le conclura en anglais.

Emmanuel Macron, la maire de Paris, Anne Hidalgo, ou encore la ministre des sports, Laura Flessel interviendront également.

Ensuite, après les exposés, les candidats vont devoir répondre à un jeu de questions-réponses d’une demi-heure maximum.

Les membres du CIO doivent se prononcer mardi 11 juillet sur une recommandation du comité exécutif du CIO pour une double attribution des Jeux olympiques et paralympiques 2024 et 2028 en septembre prochain à Lima (Pérou).

Ainsi, la Ville Lumière et la Cité des Anges sont certaines d’organiser l’une des deux éditions des JO, dans 7 ou 11 ans.

Vers un accord entre Paris, Los Angeles et le CIO

Si Los Angeles n’est pas fermée à l’organisation des JO 2028, Paris demeure ferme sur une candidature pour 2024.

En effet, le comité de candidature ne cesse de répéter à l’envi qu’il ne peut geler les terrains du village olympique jusqu’en 2028.

Alors, pendant ce nouvel examen de passage, Paris va devoir maintenir le cap de sa stratégie. Pour cela elle, devra rester focalisée sur l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques en 2024.

D’après Le Monde, le CIO aurait passé un pacte avec le maire Eric Garcetti.

Ainsi, Los Angeles aurait accepté l’organisation des Jeux 2028. Et ce, en échange de diverses aides financières de la part de l’instance olympique pour le « développement du sport ». Le chèque s’élèverait à 2 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros).

Cette information, révélée fin mai par le Wall Street Journal, n’a été démentie par aucune des parties.

Car, Thomas Bach, le président du CIO souhaite que la session du 13 septembre conserve un certain intérêt. Et surtout une solennité fidèle au mouvement olympique. Même si les Jeux ont sans doute déjà été faits en coulisses.

Publié le mardi 11 juillet 2017 à 10:05, modifications mardi 11 juillet 2017 à 9:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !