Sport

Jeux Olympiques de Rio : 150 experts demandent le report à cause de Zika

150 experts de professeurs et scientifiques d’une dizaine de pays se prononcent en faveur du report ou du déplacement des Jeux Olympiques à cause des risques sanitaires liés au virus Zika.

Reporter ou déplacer les Jeux Olympiques qui se dérouleront à Rio de Janeiro dans moins de trois mois, voilà les conseils émis par 150 experts dans une lettre ouverte aux autorités sanitaires.

Ils sont professeurs de médecine, bio éthiciens ou chercheurs d’une dizaine de pays (Brésil, Canada, Etats-Unis, Japon…) et ils ont tous signé le document qui demande expressément à Margaret Chang, la directrice générale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), d’intervenir pour les prochains Jeux Olympiques, du 5 au 21 août, soient déplacés ou reportés.

En effet, ces spécialistes de la santé redoutent que le virus Zika se propage au monde entier par le biais des spectateurs qui viendront assister aux olympiades brésiliennes.

Ils ont ainsi évoqué :

Un risque inutile pris quand 500 000 touristes de tous les pays viennent assister aux Jeux et peuvent potentiellement être infectés par le virus et revenir chez eux où l’infection peut alors devenir endémique.

Ils ont insisté sur « les conséquences dramatiques » si le virus venait à se répandre dans les pauvres encore épargnées comme l’Asie du Sud ou encore l’Afrique.

Les experts ont justifié leurs propos par le fait que la souche brésilienne du virus affecte la santé d’une manière qui n’a jamais été observée auparavant.

Il n’est pas éthique de faire courir un tel risque seulement pour les jeux, alors que l’événement sportif planétaire peut être déplacé ailleurs et à une autre date.

Ont-ils souligné.

L’OMS n’a pas tardé à faire part de ses réactions dans un communiqué qui a clairement stipulé

Sur la base de l’évaluation actuelle du virus Zika présent dans près de 60 pays dans le monde et 39 dans les Amériques, rien ne justifie de repousser ou d’annuler les Jeux pour des motifs de santé publique.

Et de poursuivre :

Une annulation ou un changement du lieu des Jeux Olympiques ne changerait pas de manière significative la propagation internationale du virus Zika.

Ce communiqué de Margaret Chang vient appuyer la décision du responsable médical des Jeux Olympiques, Docteur Richard Budgett, qui en accord avec les responsables du comité olympique avait clairement spécifié n’avoir aucune intention de reporter ces jeux.

Les autorités sanitaires semblent compter sur le facteur climatique : pendant cette quinzaine des Jeux Olympiques en août, le Brésil sera dans sa période hivernale ce qui signifie que le nombre de moustiques qui transmet le virus devrait être à son niveau le plus bas. Malgré tout, l’OMS a rappelé que les femmes enceintes devaient éviter les zones où l’infection par le virus Zika est active.

Publié le dimanche 29 mai 2016 à 14:39, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !