Sport

Iker Casillas en pleurs

Ça s’est passé ce week-end : Iker Casillas (connu pour être le gardien de but emblématique et icône du Réal Madrid), a officialisé son départ de son club de toujours. Il l’a annoncé lors d’une émouvante conférence de presse où il n’a pas pu s’empêcher de retenir ses larmes.

Le mercato (mot italien signifiant “marché” ; appliqué au foot, on parle de marché des transferts) a ouvert il y a quelque temps maintenant. Cette période est toujours le théâtre de transferts quelque peu inattendus et de départs étonnants. Mais là, on pouvait s’y attendre :Iker Casillas a annoncé et ainsi officialisé son départ du Réal Madrid, lui le gardien qui a tout connu à la “Maison Blanche” va quitter le club madrilène après environ 16 saisons passées au club sous le statut professionnel. Il y était pourtant arrivé en 1990 où il a débuté son parcours junior avant d’intégrer l’effectif pro vers la fin des années 1990.

Pendant ces 16 ans, il a aussi bien vécu le meilleur que le pire. L’histoire de Casillas au Réal restera dans les annales du club, entre la mise à l’écart du poste de gardien numéro par José Mourinho, les nombreux Classicos disputés face au FC Barcelone dont l’élimination en demie-finale de la Ligue des Champions 2010-2011 (défaite 2-0  à l’aller et match nul 1-1 au retour) mais aussi les nombreux titres acquis grâce à sa place de titulaire indiscutable.

Il a en effet remporté avec son club de toujours, la bagatelle de 18 trophées en 16 ans de carrière. Excusez du peu ! Le palmarès détaillé est très long : cinq fois champion d’Espagne (2001, 2003, 2007, 2008 et 2012), deux fois vainqueur de la Coupe d’Espagne (2011 et 2014), trois fois vainqueur de la Ligue des Champions (2000, 2002 et la fameuse “décimà” de 2014), quatre Supercoupe d’Espagne, deux Supercocoupe de l’UEFA, un Mondial des clubs et une Coupe intercontinentale. Très hallucinant !

Les séparations sont souvent très difficiles et la conférence de presse de ce dimanche 12 juillet peut en témoigner. Iker Casillas a annoncé son départ pour s’engager en faveur du FC Porto, ne pouvant retenir ses larmes. Il s’est présenté seul face à un parterre de journalistes, sans aucun représentant du Réal. Un hommage a même été rendu lundi 13 juillet vers la mi-journée à celui qui a joué 725 matchs dans les buts madrilènes.

Publié le lundi 13 juillet 2015 à 18:57, modifications lundi 13 juillet 2015 à 18:57

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !