Sport

Hommage à Bastien Damiens

Bastien Damiens, parti trop tôt, nous a quitté le 6 septembre 2015. Le temps est passé, mais la peine reste présente. Aujourd’hui, nous souhaitons rendre hommage à ce champion et honorer sa mémoire en se rappelant ses exploits sportifs.

C’est dans le club de canoë-kayak du C.k.c. Beaurainvillois, à Montreuil, que le talent de Bastien Damiens est repéré. En 2010, âgé seulement de 15 ans, il est sacré grand vainqueur de l’épreuve National 2 d’Epinal et rejoint directement la division National 1 en slalom chez les cadets. Il enchaîne alors les victoires et laisse derrière lui des concurrents plus âgés qui semblaient plus expérimentés. Mais Bastien Damiens a un talent fou et rien ne peut l’arrêter.

En 2012, il se qualifie alors en Equipe de France chez les seniors. C’est à ce moment qu’il a réussi à évincer Fabien Lefèvre, champion du monde. Pas rancunier, ce dernier avait déclaré à l’époque :

Je peux laisser la place aux jeunes, l’avenir c’est Bastien.

Les victoires s’enchaînent alors : médaille d’or par équipes aux championnats d’Europe d’Augsbourg, médaille d’argent aux championnats d’Europe junior à Solkan, médaille de bronze aux championnats du monde junior à Liptovský Mikuláš, médaille d’argent aux Championnats d’Europe juniors de Bourg-Saint-Maurice et bien d’autres…

Même s’il a dû faire face à quelques échecs, Bastien Damiens n’a rien lâché et a réussi en 2015 à se qualifier en Equipe de France Espoirs. Ce sportif était tout simplement un prodige dans sa discipline. Son but était de toujours dépasser ses limites pour devenir meilleur.

Lors de ses obsèques qui ont eu lieu à Montreuil, ses amis ont eu les mots parfaits pour décrire ce champion :

Tu étais un battant, un grand champion. Tu étais notre frère, notre moitié. Ton regard ténébreux, ton sourire. Tu nous manques déjà énormément, nous étions tes plus grands fans.

Il laisse derrière lui des proches et une famille meurtrie par le chagrin mais qui savent qu’il a eu une vie hors du commun, remplie de bonheur, d’amour et de victoires.

Le kayak français a perdu un jeune homme en or. Nous nous souviendrons de lui.

Publié le mercredi 25 novembre 2015 à 10:54, modifications mercredi 25 novembre 2015 à 10:54

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !