Sport

Hélène Salvetat : A 95 ans, elle participe toujours à des compétitions de tennis

Elle vient de se mettre au surf, aussi...

C’est la belle histoire du jour ! Ainsi, alors qu’elle a récemment soufflé ses 95 bougies, Hélène Salvetat, une résidente des Landes, continue de s’adonner à sa passion première : le tennis. Non contente de jouer entre amis, celle-ci participe également à des compétitions un peu partout à travers le monde !

Il y a quelques semaines, l’histoire de Robert Marchand, 105 ans, émerveillait le monde entier. Tout aussi combative mais évoluant dans un autre sport, Hélène Salvetat, 95 ans, n’est pas loin de s’inscrire dans la même légende.

Et pour cause, alors qu’elle vient de souffler ses 95 bougies, la sportive habitant dans les Landes continue de participer à des compétitions de tennis. Alors, forcément, dès qu’elle croise quelqu’un, celle-ci ne peut échapper au parallèle avec le cycliste centenaire. Elle répond sans détour :

Jusqu’à 105 ans ? Jouer au tennis ? Je ne crois pas, mais on ne sait jamais avec moi.

Pourtant, les challenges, ce n’est pas ça qui semble faire peur à Hélène. Ainsi, celle-ci ne peut masquer son impatience quant à son prochain tournoi des +90 ans, qui se disputera en Californie :

J’attends avec impatience le mois de mai pour aller en Californie.

UNE PASSION D’ENFANCE

L’origine de la passion d’Hélène Salvetat ? Son enfance en Egypte, comme elle le précise à 20minutes :

J’avais huit ans et je vivais en Egypte, au Caire. Ma mère jouait au tennis et j’y allais avec elle pour attraper les balles.

Malgré son âge, elle continue de s’entraîner deux fois par semaine avec Franck Hervy, champion du monde chez les 50-60 ans. Et à en croire l’athlète, l’amusement est toujours au rendez-vous. Elle raconte ainsi les difficultés de son coach à suivre le rythme qu’elle impose :

Aujourd’hui je lui ai fait un petit contre-pied qu’il n’a pas pu rattraper donc j’étais ravie.

UNE FAMILLE SOUDÉE

Sa force, Hélène Salvetat la puise dans sa famille. Ainsi, son mari, ses enfants et petits-enfants la soutiennent dans toutes ses activités. Un soutien sans faille qui l’a désormais poussée à écrire son autobiographie. Elle témoigne :

C’est difficile car c’est la nuit que toute ma vie repasse devant moi et j’ai envie de sortir de mon lit pour écrire.

Et la technologie dans tout ça ? Rassurez-vous : elle utilise son iPad pour communiquer avec ses amis du monde entier :

Je corresponds régulièrement avec eux et souvent dans leurs langues. Je parle français, anglais, italien, grec et arabe.

LE SURF COMME NOUVELLE ACTIVITÉ

Et puisque rien n’arrête Hélène, celle-ci s’est récemment mise au surf. Une activité qui semble l’emballer au plus haut point :

J’ai commencé il y a un an à peu près.

Mais alors, avec tout ça, reste-t-il des rêves à la nonagénaire ? Bien entendu ! Elle se confie d’ailleurs sur celui-ci :

J’aimerais rencontrer Roger Federer. Il a un jeu formidable.

Le vainqueur de l’Open d’Australie sera-t-il sensible au voeu de notre doyenne des courts nationale ? Une chose est sûre : à 95 ans, cette dame a du tonus à revendre…

Publié le mardi 31 janvier 2017 à 14:09, modifications mardi 31 janvier 2017 à 11:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

2 Commentaires