Sport

Guingamp – PSG : Neymar Jr leur a tout fait

Dans un stade archi-comble pour les débuts en Ligue 1 de la star brésilienne du PSG, Neymar Jr a ébloui et offert la victoire (3-0) à son équipe. Si certains pensaient qu’il était trop cher, ils peuvent commencer à revoir leur jugement…

S’il avait la pression, cela ne s’est pas vu. Et pourtant, les enjeux étaient de taille. Surtout sur une pelouse qui avait vu le PSG s’incliner le 17 décembre 2016 (2-1). Hier soir, quand les Parisiens firent leurs premiers pas sur la pelouse, l’OL et Monaco avaient tous deux remporté leur match de cette 2ème journée de championnat. Faux-pas interdit donc, pour le club de la capitale qui sort d’un exercice 2016-2017 médiocre. Et si cela ne suffisait pas, ce match était surtout le premier pour Neymar Jr sous ses nouvelles couleurs.

Equipe-type ou équipe de gala ? Les deux !

Pour garantir ses chances de succès, l’entraîneur Unaï Emery alignait devant son milieu Verrati – Motta – Rabiot l’attaque de rêve Neymar Jr – Cavani – Di Maria. Et si à la mi-temps les équipes se quittaient sur un score vierge, l’issue du match faisait peu de doutes. Plutôt en jambes et affichant une possession de 73% (!), le PSG échouait à ouvrir le score malgré une transversale de Marquinhos (35e) et un raté de Cavani (43e), tous deux servis par Neymar Jr. Le Brésilien, positionné à gauche de l’attaque mais très souvent dans l’axe, régalait l’assistance de passes lumineuses et d’un toucher de balle soyeux.

Au retour des vestiaires, il provoquait l’ouverture du score sur un csc d’Ikoko. Paris prenait un avantage mérité et n’allait plus desserrer son étreinte. L’En Avant Guingamp ne déméritait pas pour autant, mais la suite fut à sens unique, dans un récital de technicité. Entre les lignes, Neymar Jr envoyait Cavani s’offrir son deuxième but de la saison en Ligue 1 (62e, 0-2). Et le buteur, altruiste, rendait la pareille à son nouveau partenaire à la 82ème minute. Un troisième but signé de l’ex-Barcelonais pour que la fête soit totale.

Neymar Jr a assumé son statut

Son sourire ne l’a pas quitté de toute la rencontre. La pression ? Il semblait ne pas connaître. Pourtant, à 222 millions d’euros, il n’avait pas trop le droit à l’erreur. Au PSG, chaque contre-performance peut faire naître la crise. Mais le prodige de 25 ans, meilleur joueur du match et au-dessus de ses adversaires comme de ses partenaires, a assuré le show et les bonnes décisions. Petit pont, numéros de soliste, passes millimétrées, il a fait l’étalage de son talent pour finir buteur et passeur décisif. What else ? 

Même du côté des vaincus, on ne cachait pas son admiration. Lucas Deaux, milieu guingampais, déclarait ainsi :

C’est un plaisir de jouer contre des joueurs comme ça. Je vais avoir du mal à m’endormir tellement j’ai été impressionné, même Zlatan ne m’avait pas fait cette impression.

Dans les couloirs, à la sortie de cette première très réussie, Neymar Jr s’est arrêté devant la presse pour jouer collectif. Malgré son premier trophée (déjà) d’homme du match :

Je suis très content du trophée, mais le principal était de gagner. L’équipe a bien joué (…), nous sommes très contents de ce match et des buts, mais le plus important est la victoire.

Et pendant ce temps…

De l’autre côté des Pyrénées, son ancienne équipe de Barcelone s’est lourdement inclinée au Camp Nou contre le Real Madrid (1-3) au terme d’un match fou, et en affichant des faiblesses inédites. Neymar n’est plus à Barcelone, sa magie est maintenant à Paris et c’est une grande nouvelle pour la Ligue 1. Pour le moment, l’idylle est totale. Pourvu que ça dure !

Publié le mardi 15 août 2017 à 12:45, modifications mardi 15 août 2017 à 11:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !