Sport

GP de France : des gendarmes empêchent Grosjean et Vettel d’accéder au circuit

Le Grand Prix de France a eu quelques soucis d’accès d’un point de vue de la circulation. Y compris pour les pilotes comme Romain Grosjean.

C’est un événement important pour le sport en France. Un Grand Prix, c’est la grande messe de la Formule 1. Mais, il y a parfois de petits soucis d’organisation comme ce week-end…

Passage en force

Sur la piste, Lewis Hamilton s’est imposé sans avoir trop de problèmes avec la concurrence. Mais, d’autres pilotes n’ont pas passé un week-end aussi tranquille. C’est notamment le cas de Romain Grosjean et Sébastian Vettel. Ils ne partagent sans doute pas la satisfaction des organisateurs du GP de France. 

Comme beaucoup de spectateurs, ils ont perdu du temps dans les embouteillages pour accéder au circuit. C’est ce qu’explique le pilote français au site Mortsports.com. 

J’étais avec Sebastian Vettel, on s’est fait arrêter par des gendarmes au cédez-le passage. On s’est arrêtés normalement. Ensuite, on a voulu repartir, ils n’ont pas voulu nous laisser repartir. Je leur ai expliqué qu’on était des pilotes et que sans pilotes, il n’y avait pas de show. C’est là qu’ils m’ont gentiment répondu : “on s’en fout”.

Comment ont-ils fait pour s’en sortir ? C’est relativement simple. Même si on ne vous conseille pas de faire la même chose. Ils sont tout simplement passés en force en profitant du fait que les gendarmes étaient à pied. 

C’était un peu dommage, c’est un peu surprenant. On avait les badges autour du cou, les habits, on avait tout.

On attend désormais la réaction des gendarmes et de savoir s’ils vont leur envoyer une amende…

Publié le jeudi 28 juin 2018 à 12:11, modifications jeudi 28 juin 2018 à 9:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !