Sport

Le geste touchant d’Antoine Griezmann au fils du policier tué à Magnanville

Hugo Salvaing, 11 ans, qui a perdu son père tué par un terroriste, a réalisé son rêve en rencontrant Antoine Griezmann.

Dimanche 26 juin, la France affrontait l’Irlande, un match qui s’est soldé par une victoire des Bleus par 2 buts à 1. Antoine Griezmann était incontestablement l’homme du match, qui a permis à la France d’atteindre les quarts de finale.

À l’issue de la rencontre, l’attaquant français a remis le ballon du match à Hugo Salvaing, le fils du policier Jean-Baptiste Salvaing, assassiné le 13 juin à Magnanville. Le garçon de 11 ans a été invité par le ministre de l’Interieur Bernard Cazeneuve, comme le dévoile la Police Nationale.

Invité par Bernard Cazeneuve, le fils de notre collègue assassiné a pu réaliser un de ses rêves avec la complicité des policiers du RAID et l’amitié des joueurs de l’Equipe de France.

Un rêve devenu réalité pour Hugo qui a pu rencontrer toute l’équipe française, touchée par son histoire. Une émotion partagée par Antoine Griezmann dont la sœur était au Bataclan au moment des attentats du 13 novembre. L’attaquant de l’Atletico Madrid s’est montré amical et souriant, il a pris le temps de poser avec le jeune garçon. Un geste salué par la Toile. Dans la soirée, Hugo a pu rencontrer le président François Hollande, lui qui sera bientôt pupille de la Nation ainsi que son demi-frère Matthieu. La Police Nationale a tenu à remercier les joueurs et l’ensemble des français pour leur soutien.

Ils ont même tenu à partager une lettre de la famille Salvaing, reconnaissante du soutien des français.

 

Publié le vendredi 1 juillet 2016 à 11:07, modifications vendredi 1 juillet 2016 à 11:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !