Gaël Monfils dessine un smiley sur le court par solidarité

Gaël Monfils a fait sensation sur les courts de Roland-Garros mercredi soir. Il s’est qualifié péniblement pour le troisième tour, et a dû se démener contre l’argentin Diego Schwartzman, 62e mondial, en cinq sets 4-6, 6-4, 4-6, 6-2, 6-3. Le français a fais parler de lui en dessinant un smiley sur la terre battue du Central !

Gaël Monfils, numéro 2 français, a ramé, mais a fini par l’emporter en 2 heures et 49 minutes. Il faut dire que son adversaire, Diego Schwartzman, 22 ans, lui a donné du fil à retordre. Le français s’était retrouvé en danger à un moment donné dans le quatrième mais s’est vite ressaisi.

Après le match il explique qu’il avait pour mauvaise habitude de gaspiller inutilement ses forces dans les premiers tours :

Ce site utilise des cookies.