Football

Yoann Lemaire dénonce “le tabou de l’homosexualité dans le foot”

Yoann Lemaire, premier footballeur à avoir fait son coming-out en France a présenté jeudi 17 mai un documentaire sur le tabou de l’homosexualité dans le football.

En 2003, Yoann Lemaire, footballeur, fait son coming-out. Depuis, la situation n’aurait pas vraiment changé selon lui. Jeudi 17 mai, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie, le trentenaire présentait son documentaire. Nommé “Footballeur et homo, l’un n’empêche pas l’autre”, il dresse un portrait sévère de la situation en France en s’appuyant sur des interviews de sportifs mais aussi de responsables politiques.

Beaucoup ont refusé de témoigner

Pour lui, c’est dans le sport en général qu’il est compliqué de parler d’homosexualité.

Rien que d’en parler ça bloque.

Dit-il.

Des stars de l’équipe de France ou de la Ligue 1 auraient même refusé de témoigner dans le cadre du documentaire. Deux exceptions toutefois. Didier Deschamps qui a été interrogé mais aussi Antoine Griezmann. Formé en Espagne, l’attaquant de l’Atlético de Madrid a déjà expliqué qu’il aurait fait son coming-out s’il avait été homosexuel.

Toutefois, en France, la situation est très différente selon Yoann Lemaire.

Dès les centres de formation, c’est tabou. Ils ne se sentent pas concernés par ça. Les jeunes rigolent quand vous leur parlez de ça, pour eux il n’y a pas d’homos dans le foot. Il y a un gros problème de vestiaire, ils disent qu’ils ne se voient pas se laver avec un gay.

détaille le footballeur interrogé dans M sur Maïtena.

Publié le samedi 19 mai 2018 à 10:17, modifications samedi 19 mai 2018 à 10:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !