Football

Tunisie : 17 policiers en examen après le décès d’un supporter

En Tunisie, des policiers ont été mis en examen pour l’homicide involontaire d’un supporter. La victime avait sauté à l’eau pour fuir les policiers après avoir dit à ces derniers qui ne savait pas nager.

Course-poursuite près de Tunis

L’affaire du supporter mort en Tunisie vient de connaître un véritable coup d’accélérateur. Pas moins de 17 policiers ont été mis en examen. Ils sont visés pour homicide involontaire et non-assistance à personne en danger. La famille du supporter mort s’est portée partie civile.

La scène remonte au mois de mars. Lors d’un match entre le Club Africain et l’Olympique de Médenine (1-1). A la fin du match, les policiers auraient poursuivi un groupe de jeunes. Ceux-ci avaient pris parti à une rixe entre supporters près de Tunis. Selon des témoins, l’un d’entre eux avait sauté à l’eau pour fuir après avoir dit aux policiers qui ne savait pas nager. Son corps avait finalement été repêché le lendemain à quelques kilomètres.

Il s’est rendu, mais les policiers l’ont battu et l’ont poussé à sauter dans l’oued alors qu’Omar leur avait dit qu’il ne savait pas nager. Mais le policier lui a répondu “Vas-y apprends à nager, saute dans l’eau”.

Explique son frère.

Affaire à suivre…

Publié le mercredi 16 mai 2018 à 13:00, modifications mercredi 16 mai 2018 à 13:03

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !