Football

Salzbourg, la fabrique à talents de Red Bull

L’adversaire de Marseille ce jeudi était censé être un incubateur pour le grand frère. Mais, au final, les résultat sont au rendez-vous.

La galaxie Red Bull

L’Olympique de Marseille affronte une équipe qui est censé être l’équivalent d’un centre de formation. Un club où les joueurs viennent finir de travailler avant de rejoindre le RB Leipzig en Allemagne. Pourquoi ? C’est simple. Les deux clubs appartiennent au même propriétaire : Red Bull. Officiellement, pour plaire à l’UEFA qui interdit à deux clubs de disputer une même compétition s’ils sont possédés par le même groupe. Pourtant, dans les faits le changement est avant tout esthétique.

Red Bull a appliqué la même stratégie en football que dans la Formule 1. Dans le sport automobile, le milliardaire autrichien Dietrich Mateschitz, propriétaire de la marque a acheté deux entités : Red Bull Racing et Toro Rosso. Cela lui a  permis de faire sortir Vettel qui a gagné quatre couronnes mondiales et quatre titres de champion du monde des constructeurs.

Dans le football, les résultats ne sont pas encore là. L’équipe principale, le RB Leipzig a été éliminée par Marseille. Sur le terrain, il y avait 5 joueurs formés à Salzbourg. Leipzig fait ses courses quand cela lui donne envie. Mais, le club autrichien, intouchable dans son championnat national a encore des arguments à faire valoir. L’an dernier, l’équipe a gagné la Youth League, la Ligue des Champions des moins de 19 ans. L’alliage des meilleurs autrichiens et brésiliens de la marque. Reste à voir si ce sera suffisant pour vaincre Marseille.

Publié le jeudi 26 avril 2018 à 15:54, modifications jeudi 26 avril 2018 à 15:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !