Football

“Pleureuse”, “sale gosse”… : l’arbitre masqué règle ses comptes

Dans un livre à paraître aujourd’hui, l’arbitre masqué se lâche sur le championnat de France. Revue d’effectifs.

C’est un livre qui devrait faire un tabac. Ce jeudi 3 mai sort en France un livre intitulé “Je suis l’arbitre masqué”. Anonymement, cet ancien arbitre de Ligue 1 dévoile les coulisses du football français. Beaucoup en prennent pour leur grade au passage. Nos collègues du Figaro dévoilent quelques extraits. Sélection non exhaustive aux airs de Sergio Leone (Le Bon, la Brute et le Truand).

Ben Arfa, une pleureuse

Hatem Ben Arfa a fait beaucoup parler de lui ses derniers mois. Le tout alors qu’il ne jouait pas. Dernier exemple en date, une attaque du PSG en justice pour récupérer de l’argent. Et autant dire que l’arbitre masqué n’est pas fan du joueur. Loin de là.

Une pleureuse infernale qui passe son temps à réclamer et à gueuler. S’il perd un ballon, ça ne peut de toute façon pas être de sa faute. Même ses coéquipiers en prennent plein la gueule et sont excédés. Le vrai gamin pourri gâté qui chouine quand il n’a pas ce qu’il veut. Drame de la starification précoce sur un caractère fragile.

Nabik Fékir, le sale gosse

Mais, certains joueurs sont encore pire selon lui. Ainsi, c’est le cas par exemple selon lui de Nabil Fékir, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais. Il ne semble pas avoir de mots assez durs pour décrire son comportement.

Moins vulnérable que son prédécesseur et donc encore plus exaspérant, Nabil Fekir propulse le concept de sale gosse vers de nouveaux sommets. La première chose qui me frappe quand je le découvre est sa démarche révélatrice. Le torse outrancièrement bombé, on devine le type que la terre peine à porter. Ça ne se démentira pas et tout le reste est à l’avenant.

Falcao, le mec délicieux

Absolument fan de la manière d’être de l’attaquant colombien de l’AS Monaco, il le fait savoir. Dans la même catégorie, on trouve Lloris dans les buts ou Laurent Blanc sur le banc.

Un garçon comme Radamel Falcao est absolument délicieux. Un modèle de bonne éducation et un leader exemplaire pour ses coéquipiers. Quand un joueur doté d’un tel charisme indique la bonne marche à suivre, tout le monde se met au diapason et le match se déroule sans accroc.

«Je suis l’arbitre masqué», Editions Hugo Sport en librairie le 3 mai, 17,50 €. 

Publié le jeudi 3 mai 2018 à 11:02, modifications jeudi 3 mai 2018 à 9:55

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !