Football

Petit exploit du Sénégal face à la Pologne (1-2)

Vous voulez suivre le match du groupe H de la Coupe du Monde 2018 entre la Pologne et le Sénégal ? C’est ici !

Libération pour le Sénégal ! Au bout du temps additionnel, l’équipe africaine s’impose face à la Pologne (1-2). Après la victoire du Japon face à la Colombie ce matin, ce groupe offre de belles surprises. La Pologne pourra regretter son manque de réalisme face au but. 

90+2″ Le Sénégal essaie de gagner du temps à chaque fois que c’est possible.

90″ 4 minutes de temps additionnel.

87″ Ce but relance le match. Alfred N’Diaye remplacé par Kouyaté.

85″ BUT DE LA POLOGNE !!!! Krychowiak à la conclusion d’un coup-franc de la tête. 

82″ Piszczek est remplacé par Bereszynski .

81″ Lewandowski passe pour Rybus  à la conclusion d’une attaque de la Pologne mais la frappe est trop écrasée.

77″ Rybus qui arrivait face au but polonais mais il a été repris au dernier moment par Sané.

74″ Niang, l’homme du match sans  doute laisse sa place à Konate.

73″ Milik laisse sa place à Kownacki.

72 ” Carton jaune pour Gueye.

70″ Milik qui tente une reprise sur un centre de Piszczek mais sa balle frôle le poteau.

66″ La Pologne pousse mais laisse aussi des espaces derrière dans une défense fébrile. Une situation dangereuse.

60″ BUT DU SENEGAL !!! Incroyable contre-attaque de Niang qui profite d’une erreur de la Pologne et d’une sortie hasardeuse de Szczesny

59″ Diouf laisse sa place à N’Doye du côté du Sénégal.

55″ Centre de Rybus que l’attaquant central n’arrive pas à récupérer. Piszczek rate sa reprise au second poteau.

53″ Deux belles occasions pour le Sénégal consécutivement. La Pologne résiste mais Lewandowski semble bien seul aux avant-postes.

50″ Il frappe lui-même mais N’Diaye s’envole pour la sortir.

49″ L’attaquant polonais qui fonçait seul vers le but a été stoppé par Sané à l’entrée de la surface. Carton jaune et un coup-franc dangereux.

47″ Les coéquipiers de Lewandowski sont revenus avec des ambitions mais le bloc sénégalais est bien en place.

45″ Le match reprend avec la Pologne qui donne le coup d’envoi.

Mi-temps ici entre la Pologne et le Sénégal. Les seconds mènent au score dans un match loin d’être séduisant pour l’instant. Le but concrétise une domination logique mais on espère voir mieux des deux côtés en seconde mi-temps. 

45″ 2 minutes de temps additionnel.

42″ La Pologne essaie de pousser pour revenir avant la mi-temps mais c’est compliqué…

37″ BUT DU SENEGAL ! Une frappe de Gueye détournée par le défenseur Cionek fait trembler les filets. 

34″ Une belle action dans la surface de la Pologne mais entachée d’un hors-jeu dès le début.

32″ Pour la petite histoire, Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal est le moins bien payé de la compétition. Il ne touche “que” 200.000 € par an. Loin, très loin de Didier Deschamps.

29″ Grosicki qui est bien cherché en profondeur mais sans succès, N’diaye est plus rapide.

25″ Le Sénégal a réussi à prendre l’ascendant depuis plusieurs minutes et la Pologne n’arrive pas à en sortir.

22″ Lewandowski qui tente une reprise étrange à l’entrée de la surface. Le gardien du Sénégal la regarde lentement passer à côté de son but.

20″ Dans la foulée, Milik qui essaie de reprendre de la tête mais il est trop court.

19″ Niang qui fait un centre tir après une belle percée. Mais, cela ne trouve ni le cadre ni Diouf en retard de l’autre coté.

15″ Heureusement pour l’instant, les supporters sont là pour mettre de l’ambiance. Sur le terrain on s’ennuie.

 

12″ Carton jaune pour Krychowiak auteur d’une vilaine faute sur Niang.

7″ Pour l’instant, pas grand chose à se mettre sous la dent hormis un début d’échauffourée sur un corner.

3″ La Pologne monopolise le ballon sur les premiers instants du match. Mais le Sénégal et son sélectionneur n’ont pas l’air de stresser.

0″ Le Sénégal a donné le coup d’envoi de la rencontre. 

0″ La composition de la Pologne :

  • Szczesny – Piszczek, Cionek, Pazdan, Rybus – Blaszczykowski, Zielinski, Krychowiak, Grosicki – Milik, Lewandowski (c).

0″ La composition du Sénégal :

  • Kh. N’Diaye – Wagué, S. Sané, Koulibaly, Sabaly- M. Diouf, I. Gueye, A. Ndiaye – Sarr, Niang, Mané.

0″ Bienvenue sur le direct du match entre la Pologne et le Sénégal. Coup d’envoi à 17h. 

L’heure de vérité pour les deux équipes

Sur le papier, ce match entre la Pologne et le Sénégal, ne fait pas forcément partie des plu sexy de la compétition. Pourtant, il a un charme méconnu qui fait qu’il mérite que l’on s’y arrête. Tout d’abord parce que le Japon vient de s’imposer face à la Colombie en ouverture du groupe H (1-2). Autant dire que toutes les possibilités sont sur la table dans ce groupe particulièrement ouvert. Par ailleurs, il s’agit de la dernière rencontre de la première journée de groupe.

Les deux équipes ne se sont encore jamais affrontées. Ni en match officiel, ni en amical. C’est donc un véritable saut dans l’inconnu qui les attend. Un sentiment renforcé par le fait qu’aucun des 22 joueurs présents sur le terrain au coup d’envoi n’a encore participé à une Coupe du Monde. Un véritable baptême du feu. Mais, ils arrivent avec des certitudes grâce à d’excellentes campagnes de qualification. Il faut désormais transformer l’essai.

Mais aussi, parce qu’il s’agit d’un duel de second couteaux trop souvent négligés. C’est le Sénégal qui avait mis un coup de poignard à la France au Mondial 2002 d’un côté. C’est d’ailleurs le buteur de l’époque Aliou Cissé qui est aujourd’hui sélectionneur. De l’autre, c’est la Pologne qui peut compter sur sans doute la meilleure sélection de son histoire. On y trouve plusieurs joueurs estampillés Ligue 1 (Glik, Krychowiak, Rybus…)

Enfin, plus que tout parce que les deux équipes peuvent compter sur une ligne d’attaque de feu. Mané de Liverpool pour le Sénégal, Lewandowski du Bayern Munich de l’autre. Chacun d’entre eux aura en face de lui défense plutôt limitée. Autant dire que l’on devrait voir des buts ! A moins que le stress de l’événement ne leur fasse perdre tous leurs moyens. C’est sans doute la crainte de l’attaquant polonais qui n’a jamais réussi à être performant lors des championnats d’Europe auquel il a participé avec sa sélection. Voici pour lui, l’heure de rétablir les comptes.

Publié le mardi 19 juin 2018 à 16:46, modifications mardi 19 juin 2018 à 19:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !