Football

L’OM pourrait-il réellement construire son propre stade ?

L’OM pourrait-il vraiment quitter le Vélodrome ? L’option semble être sur les tables même s’il s’agit surtout d’un moyen de pression.

Le Vélodrome incarne l’Olympique de Marseille. Le stade est utilisé par le club depuis… 1937. Toutefois, les choses pourraient bientôt changer clame la direction du club. Vrai projet ou coup de bluff ? On fait le point sur les différents aspects.

L’exemple de Lyon

C’est une constante en Europe. La plupart des grands clubs sont aussi propriétaires de leur stade. Cela leur permet de l’entretenir, d’en tirer des revenus, d’avoir le contrôle complet de tout ce qu’il s’y passe. En France, on trouve par exemple Lyon et… le Gazélec Ajaccio. Or en voyant le succès lyonnais pour construire sa grande enceinte, l’OM voudrait bien faire pareil désormais. Grâce aux fonds de Franck  McCourt, c’est même jouable financièrement. Toutefois, dans le fond, le stade Vélodrome de par son histoire et son importance pour les fans fait aussi l’affaire. Reste à en récupérer la propriété. C’est là que le bat blesse du côté du Vieux Port.

A l’heure actuelle, le stade est contrôlé par la société Arena qui l’exploite dans le cadre d’un partenariat public-privé avec la ville de Marseille. L’OM ? Seulement un locataire, à qui on demande de ne pas laisser traîner trop ses affaires. Mais, depuis un an, le club cherche à faire bouger les choses. Pour pouvoir gérer la billetterie, améliorer l’offre VIP, mieux s’occuper de la pelouse et gérer directement différents investissements.

L’heure des choix

Face au mur, les dirigeants du club en semblent toutefois réduits à lancer un ultimatum. On sent avant tout une grande lassitude face à une discussion qui n’avance pas. C’est ce qui explique la déclaration choc de son président Jacques-Henri Eyraud dans une interview à la Provence.

 Toutes les options sont sur la table, y compris celle de construire notre propre stade. Nous avons les moyens financiers de cette ambition-là.

Beaucoup considèrent qu’il s’agit là d’un coup de bluff. A plus forte raison alors que l’option de quitter Marseille est aussi évoquée. McCourt vient des Etats-Unis où on a déjà vu des franchises déménager. Pour autant, l’exemple de Lyon est à prendre avec des pincettes. Il lui aura fallu 9 ans pour sortir de terre. Jean-Michel Aulas a été confronté à de nombreux problèmes administratifs, juridiques et financiers.

Du côté de la ville de Marseille, on n’y croit pas encore trop pour l’heure. Un déménagement de l’OM serait pourtant catastrophique pour le modèle économique du stade Vélodrome. Autant dire que face à la pression, la ville pourrait bien céder. Reste désormais à voir les conditions.

Les supporters doivent maintenant espérer que le “curé de l’Ohème” prie pour le stade Vélodrome

Publié le vendredi 1 juin 2018 à 11:04, modifications vendredi 1 juin 2018 à 10:23

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !