Football

Ligue 1: Lyon conforté, Lille revigoré, Metz condamné

Intense cette 36e journée! Lyon a conforté sa deuxième place alors qu’il ne reste plus que deux journées à disputer avant la fin du championnat. Et dans le bas du classement, Lille est sorti de la zone rouge tandis que Metz est officiellement tombé en L2.

. Cette très chère 2e place

L’OL n’a pas été génial mais a fait ce qu’il fallait avec un doublé de Bertrand Traoré et un but de Maxwel Cornet contre Troyes (3-0). Le club de Jean-Michel Aulas est donc toujours 2e, désormais avec 75 points, devant Monaco (74 pts) vainqueur sur le fil à Caen (2-1).

Les partenaires de Nabil Fekir –que Canal+ annonce du côté de Liverpool la saison prochaine– attendent maintenant le résultat de Marseille, qui accueille Nice plus tard dans la soirée (21h05). L’OM peut revenir à deux unités des Lyonnais (et donc à 1 Des Monégasques) en cas de succès.

“Pour l’instant rien n’est fait (pour la 2e place), Marseille joue ce soir”, est resté prudent le coach lyonnais Bruno Genesio au micro de Canal+.

La rivalité entre les deux Olympiques, lyonnais et marseillais, pour la 2e place (directement qualificative pour la Ligue des champions) pimente cette fin de championnat.

La tension est encore montée d’un cran ces dernières semaines avec des piques échangées sur les réseaux sociaux ou par voie de presse entre dirigeants et entraîneurs des deux clubs.

Pour compléter le tableau, Marseille s’est qualifié pour la finale de l’Europa League le 16 mai, qui a lieu à… Lyon. Et les chants des supporters marseillais promettent à Jean-Michel Aulas, président de Lyon, de “tout casser” à l’OL.

. Remontada de Lille, Metz coule

(credit photo AFP)

Pour la sensation de la journée, il fallait regarder en bas de classement. Lille, mené 2-1, a arraché le succès à Toulouse (3-2) dans les dernières minutes pour bondir à 16e place, sortant de la zone rouge. Les Dogues ne sont pas encore sauvés mais ont un point d’avance sur le TFC, barragiste. Quel suspense !

Toujours dans le bas du classement, cette 36e journée a officialisé, sans surprise, la descente en L2 de Metz, dernier du championnat tombé une fois de trop contre Angers (2-1).

La 36e journée dimanche a aussi connu un petit évènement avec le succès (3-1) de Bordeaux à Saint-Etienne, qui restait invaincu depuis 13 matches.

On sentait venir cette baisse physique depuis quelques temps déjà. Mais jouer à 15 heures avec cette chaleur ne nous a pas servi. On aurait pu prendre un point, mais nous avons trop mal défendu après l’ouverture du score pour mériter mieux

a regretté Jean-Louis Gasset, coach stéphanois. Le technicien a toutefois tenu à relativiser ce revers qui fragilise les Verts dans la course à l’Europa League.

Il faut rappeler que c’est un match perdu sur 14, c’est ce que je dirai demain à mes joueurs, insiste Gasset. Aujourd’hui, si nous avions été au niveau du public, nous aurions gagné… Je suis simplement un peu déçu parce que, avec un brin de réussite, nous aurions pu prendre un point.

Dans les autres matches, Dijon a giflé Guingamp (3-1), Montpellier a surpassé Nantes (2-0) et Rennes s’est imposé contre Strasbourg (2-1).

Résultats de la 36e journée:

vendredi

Amiens – Paris SG 2 – 2

dimanche

Saint-Etienne – Bordeaux 1 – 3

Lyon – Troyes 3 – 0

Toulouse – Lille 2 – 3

Nantes – Montpellier 0 – 2

Metz – Angers 1 – 2

Caen – Monaco 1 – 2

Dijon – Guingamp 3 – 1

Rennes – Strasbourg 2 – 1

(21h05) Marseille – Nice

Publié le lundi 7 mai 2018 à 7:55, modifications dimanche 6 mai 2018 à 22:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !