Football

Le Sénégal veut un changement de la règle sur le fair-play

Le Sénégal n’a pas vraiment apprécié d’être éliminé par le Japon pour une histoire de cartons jaune.

Jeudi 28 juin, l’équipe du Sénégal a été victime d’une nouvelle règle. A égalité de points avec le Japon, elle a été éliminée à cause d’un nombre différents de cartons jaune. Un règle que les Lions de la Téranga veulent désormais changer.

Premier usage en 2018

C’est une règle que l’on pensait voir utilisée pour séparer les Anglais et les Belges en lutte pour la première place. Au final, c’est le Japon qui en a fait les frais. L’équipe africaine a été éliminé aux dépens du Japon. Même nombre de points, de buts marqués et encaissés… Les deux équipes ont été différenciées par les cartons jaunes. Or, le Japon en avait reçu deux e plus. Cette règle de “fair-play” a été utilisée pour la première fois cette année dans une compétition internationale senior.

Et autant dire, qu’elle n’est pas vraiment du goût du Sénégal. La Fédération sénégalaise de football (FSF) a fait parvenir deux lettres de réclamation à la Fifa. Au-delà de la règle, elle-même, c’est le comportement du Japon qui pose aussi problème. Ils ont arrêté de jouer à la fin du match après avoir appris que le Sénégal était en train de perdre.

La Fédération sénégalaise de football déplore le manque de fair-play montré par l’équipe japonaise. Cela remet en question la notion de classement aux cartons, qui perd son sens lorsque l’équipe qui manque de fair-play ne risque pas de sanction.

Interrogé par la BBC, Kara Thioune, porte parole de la FSF demande des sanctions à l’avenir.

Dans le futur, la Fifa devrait pénaliser une équipe qui joue ainsi. Il faut trouver le moyen de sanctionner les joueurs ou entraîneurs pour ce genre d’attitude.

 

 

Publié le mardi 3 juillet 2018 à 16:11, modifications mardi 3 juillet 2018 à 13:06

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !