(FILES) In this file photo taken on June 26, 2015 Peru's forward Paolo Guerrero celebrates after scoring his third goal against Bolivia during their 2015 Copa America football championship quarter-final match, in Temuco, Chile. Peru captain Paolo Guerrero has won a last-ditch appeal to play at the World Cup despite being suspended after testing positive for traces of cocaine, a Swiss federal tribunal announced on May 31, 2018. / AFP PHOTO / Juan MABROMATA

Le Péruvien Guerrero pourra aller au Mondial !

Paolo Guerrero, le capitaine du Pérou a finalement eu l'autorisation de participer au Mondial 2018 en Russie.

Le Pérou pensait devoir faire sans son héros et capitaine, Paolo Guerrero. Suspendu pour dopage, il avait perdu l’appel. Mais, les choses semblent finalement s’être arrangées pour le joueur et sa sélection.

Un effet suspensif

Même si le Pérou n’a rien d’un foudre de guerre, le retour de Paolo Guerrero dans l’effectif n’est pas une bonne nouvelle pour Didier Deschamps. L’entraîneur qui doit faire à plusieurs polémiques, de Rabiot à Dugarry en passant par Benzema, n’amène pas son équipe dans les meilleures conditions mentales en Russie. Au contraire pour le second match, les Bleus affronteront une équipe ragaillardie par le retour de son capitaine, qui porte l’âme de son équipe.

36 ans après sa dernière participation, le Pérou va signer son retour au Mondial. Le pays andin pourra donc compter sur Paolo Guerrero. Le joueur était initialement suspendu quatorze mois pour dopage. Il a finalement saisi le tribunal fédéral de Lausanne en urgence pour réclamer un “effet suspensif”. La demande a été acceptée. La décision ne sera rendue qu’après le Mondial. Le TAS a de son côté indiqué qu’il ne s’y opposerait pas. Mais, la sanction sera active après la Coupe du Monde.

Le joueur bénéficiait du soutien des capitaines adverses du premier tour. En espérant que Lloris n’ait pas à le regretter.

Modifié : 1 juin 2018 15 h 30 min

Ce site utilise des cookies.