Football

Laurent Koscielny n’a rien ressenti le 15 juillet dernier

Laurent Koscielny l’a confirmé, il ne reviendra pas chez les Bleus.

Laurent Koscielny ne s’est sans doute pas encore remis de la déception. Indéboulonnable de l’équipe de France, il a été trahi par son corps dans la dernière ligne droite. Et a donc raté le titre à la Coupe du Monde 2018.

Les Bleus c’est fini

Le 3 mai 2018. Une date que Laurent Koscielny voudrait sans doute bien effacer de sa mémoire. Il se blesse lors du match entre Arsenal et l’Atlético Madrid. Indisponible six mois, il loupe donc la Coupe du Monde 2018 et l’épopée des Bleus. Certes, il a été invité sur place par Emmanuel Macron, mais autant dire que ce n’était pas du tout la même chose pour lui. C’est ce qu’il confie au journal Nice-Matin.

Quand ils ont été sacrés champions du monde, je n’ai rien ressenti de spécial, mais j’étais vraiment content pour les joueurs, le staff. Beaucoup de gens avaient cassé du sucre sur le dos de l’équipe. La France n’a peut-être pas proposé le plus beau football du Mondial, mais les joueurs étaient unis, solidaires. Ils ont fait preuve de maturité quand il l’a fallu.

On sent tout de même qu’il regrette presque d’être allé à la finale.

C’était sympa, mais ce n’est pas pour autant que je me suis enthousiasmé… Ce voyage m’a fait du bien, mais aussi du mal.

Pas question pour lui de revenir chez les Bleus, ce serait sans doute trop dur.

Je suis quelqu’un d’assez buté ! Ma blessure n’a rien changé. Je pense avoir fait le tour de la question. J’ai été 51 fois sélectionné en équipe de France. J’ai eu, je pense, une belle carrière et j’ai vécu une belle aventure sportive et humaine.

Publié le dimanche 5 août 2018 à 12:12, modifications dimanche 5 août 2018 à 10:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !