Football

La sélection mexicaine impliquée dans une histoire d’orgie avec 30 escorts

La sélection mexicaine a organisé une petite orgie pour célébrer le départ vers l’Europe en vue du Mondial 2018.

C’est une drôle de façon de préparer le Mondial 2018 en Russie. Neuf joueurs mexicains se livraient à une orgie e avec 30 escorts.  Ils voulaient fêter le départ en Europe. Pas de chance pour eux, la presse les a surpris.

Une orgie de 24 heures

Décidément, la sélection mexicaine fait l’actualité pour de drôles de raisons ces derniers jours. Après avoir perforé un poumon d’un joueur gallois match amical, ils ont organisé une orgie le week-end dernier à Mexico. 9 joueurs étaient impliqués avec pas moins de 30 prostituées. L’orgie aurait duré 24 heures, juste après une victoire contre l’Ecosse.

Malgré le tollé médiatique au Mexique, la Fédération ne devrait pas sanctionner les joueurs. En effet, ils n’ont pas manqué d’entraînement et ont fait cette fête sur leur temps libre. Par ailleurs, il est trop tard pour changer des joueurs. La Fédération a déposé les noms des 23 sélectionnés.

Un jour de congé c’est un jour de congé, ce sont les risques que l’on prend avec la liberté

a expliqué  Guillermo Cantu, le secrétaire général de la Fédération mexicaine de football face aux journalistes. En revanche, une partie des noms des joueurs ont été dévoilés. On trouve ainsi Guillermo Ochoa (l’ancien gardien d’Ajaccio), Raul Jimenez, les frères Jonathan et giovani Dos Santos, Carlos Salcedo et Marc Fabian.

Pour le Mexique, cette orgie n’est pas une première. C’était déjà arrivé en septembre 2010 au Mexique et en Equateur en juin 2011. A chaque fois, certains joueurs avaient été suspendus. Le Mexique joue un dernier match ce samedi face au Danemark avant de rejoindre la Russie pour disputer le Mondial. Ils vont jouer contre l’Allemagne, la Corée du Sud et la Suède.

Publié le jeudi 7 juin 2018 à 18:02, modifications jeudi 7 juin 2018 à 12:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !