Football

La guerre est lancée entre Didier Deschamps et Christophe Dugarry

Dugarry ne prend pas de gants avec son ancien coéquipier chez les Bleus.

Didier Deschamps versus Christophe Dugarry : acte 3. L’animateur de radio s’est lâché avec une certaine violence contre son ancien partenaire. Une montée en puissance sévère.

“La pluie et le beau temps”

Avant la Coupe du Monde, Christophe Dugarry avait vertement critiqué le style de Didier Deschamps. Il l’avait ainsi accusé de prendre la France “en otage”. Après la victoire le 15 juillet, le sélectionneur des Bleus ne s’était bien sûr pas privé de répondre.

 Quand on franchit la ligne et qu’il n’y a pas un minimum de respect sur le plan humain… On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup mieux. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. (…) Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C’est clair.

Il a donc eu le droit à une réponse de Christophe Dugarry sur RMC. Et autant dire que ce dernier n’enterre pas vraiment la hache de guerre.

Deschamps, on lui manque de respect dès qu’on n’est pas d’accord avec lui. Il fait la pluie et le beau temps dans le football français.  Quand il dit qu’on n’a pas le même état d’esprit, il a raison. Je suis un homme honnête, fiable. Bravo Didier Deschamps, tu es le plus grand, le plus fort, le plus beau. Je ne suis pas prêt à tout faire pour gagner. Je suis ravi de ne pas avoir le même état d’esprit. Qu’il ne veuille plus me dire bonjour, ça ne changera pas ma vie, ça ne changera pas la sienne. Ma foi, ce n’est pas très grave.

“Beaucoup d’affaires”

Il en rajoute encore une petite couche sur son ancien capitaine, mettant en doute son état d’esprit.

J’ai vu un reportage avant le Mondial, je me rends compte que Didier il est dans beaucoup d’histoires… Me dire à moi que j’ai un état d’esprit douteux… On peut me dire que j’ai été un joueur moyen, que je n’ai pas toujours fait les efforts, etc. Mon état d’esprit, il ne le connaît pas. Il a passé plus de temps dans les bureaux des entraîneurs ou des présidents que dans le vestiaire avec ses partenaires. Il n’a pas toujours eu une attitude irréprochable avec les anciens de France 98.

La parole est désormais à Didier Deschamps…

Publié le mercredi 22 août 2018 à 15:27, modifications mercredi 22 août 2018 à 11:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !