Football

Iniesta ne va finalement pas rejoindre la Chine

Changement de programme pour Andrés Iniesta alors que tout semblait réglé pour son prochain contrat en Chine.

Le Japon à la place ?

On pensait le sujet bouclé. Andrés Iniesta avait un contrat de 80 millions qui l’attendait en Chine avec de nombreuses bouteilles de vin de vendues. Mais tout est tombé à l’eau avec un communiqué publié par le club chinois qui devait l’accueillir. Ce lundi, le Chongqing Dangdai Lifan a donc expliqué qu’il ne viendrait pas dans un texte en 3 points.

1. Sur la spéculation sur l’arrivée d’Iniesta à Chongqing Dangdai Lifan, le club se souvient que nous allons insister pour investir rationnellement.

2. Nous n’irons pas à l’encontre de la politique de dépenses de la Fédération et ne dénaturerons pas le marché.

3. Nous allons approfondir la coopération avec Andres Iniesta, mais il ne nous rejoindra pas en tant que joueur.

Faut-il en conclure qu’Andrés Iniesta va arrêter sa carrière de joueur ? Ce serait une information particulièrement surprenante tant rien ne l’indiquait jusque-là. En revanche, une autre piste est apparue du côté du club japonais de Vissel Kobe. Une transaction rendue possible par le fait que le propriétaire de ce club est Hiroshi Mikitani, le PDG de Rakuten, un sponsor de Barcelone. Un contrat à 25 millions d’euros serait à l’étude.

 

D’un autre côté, peut-être cela laisse-t-il une chance au PSG ou à Manchester City qui rêvent d’attirer le génie catalan dans leurs filets…

Publié le mardi 8 mai 2018 à 12:58, modifications mardi 8 mai 2018 à 9:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !