Ibrahim Ba en veut toujours à Aimé Jacquet

A trois semaines du Mondial 1998, Ibrahim Ba a appris qu'il ne participerait pas à l'épreuve.

Le Mondial 1998 lui semblait promis

En 1998, Ibrahim Ba sortait d’une grande saison. Titulaire du Milan AC, sélectionné régulièrement avec les Bleus, une place parmi les 23 d’Aimé Jacquet lui semblait promise. Pourtant, il n’en sera pas. Tout comme Nicolas Anelka, Sabri Lamouchi, Pierre Laigle, Martin Djetou et Lionel Letizi, il va finalement être écarté au dernier moment. A seulement trois semaines du tournoi. Un coup dur qu’il ne semble pas avoir digéré 20 ans plus tard.

On s’est retrouvés convoqués dans une chambre et on nous a dit : ‘Pour des raisons tactiques et techniques, on ne vous conserve pas’. C’était brutal. Personne n’était préparé à vivre ça. C’était une grande première dans le foot français. Depuis, ça a recommencé avec Raymond Domenech en 2008. Mais je ne souhaite ça à personne

explique Ibrahim Ba dans une interview au Parisien. Didier Deschamps qui était parmi les 23 Bleus retenus au final pour la Coupe du Monde 1998 ferait bien de garder ça en tête à l’heure d’annoncer les heureux élus. Une mauvaise surprise de ce genre à Dimitri Payet ou Florian Thauvin pourrait être lourde de conséquences.

Modifié : 15 mai 2018 15 h 12 min

Ce site utilise des cookies.