Football

Fair-play financier : Pas de sanctions pour le PSG !

Le PSG peut respirer un grand coup. Il n’y aura pas de limitation sur le recrutement ni de sanctions sportives ou financières.

C’est une décision particulièrement inattendue. L’UEFA a décidé de ne pas sanctionner le PSG. Le club devra tout de même prendre quelques mesures pour être dans les clous économiquement la saison prochaine.

Obligé de vendre

Le PSG s’attendait à être sanctionné durement par le fair-play financier. En effet, plusieurs indicateurs allaient dans la même direction ces derniers jours. Mais, au bout de cinq jours, le couperet est tombé. Ou plutôt, il s’est émoussé. La commission de contrôle financier des clubs a décidé de ne pas infliger de sanctions au club. Le PSG est resté dans les clous. Les différents contrats (notamment avec des entreprises qataries) n’ont été que légèrement rectifiés. Le club se trouve désormais dans un déficit autorisé comme le précise l’Equipe.

En revanche, le PSG se retrouve tout de même sous pression. Il doit vendre d’ici au 30 juin. Une obligation pour être dans les clous d’un point de vue économique la saison prochaine. En effet, il y a une sacrée subtilité dans la décision de l’UEFA. L’instance n’a pas pris en compte l’exercice comptable incluant les achats de Neymar et Mbappé (environ 400 millions). Le club doit donc vendre au moins pour 60 millions d’euros. Sinon ? Il se retrouvera dans la même situation dès la saison prochaine. Adrien Rabiot et Marco Verrati sont déjà prévenus. Seul problème pour le club forcé de vendre, il risque de ne pas en tirer le meilleur prix…

Publié le jeudi 14 juin 2018 à 8:59, modifications jeudi 14 juin 2018 à 8:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !