Football

Coupe du Monde : revivez l’exploit de la Russie contre l’Espagne (1-1, t.a.b. 3-4)

L’Espagne, malgré son expérience et ses individualités, a été défaite par une équipe de Russie physique et qui a su faire fonctionner son plan de jeu. Inoffensifs devant, les Espagnols s’inclinent aux tirs au but et quittent la compétition. La Russie, malgré ses limites flagrantes, est en quart de finale.

Aspas doit marquer pour la survie de son équipe, mais son tir est dévié par le pied du gardien ! Victoire de la Russie et qualification en quart de finale de son Mondial ! Après un match fermé où l’ennui l’a disputé à la lenteur, les Russes créent l’exploit au mental et avec une défense de fer. L’Espagne, trop confortable, enfermé dans son jeu de possession et sans animation offensive, subit une défaite finalement logique. C’est une série de défaites qui continue pour l’Espagne contre les pays hôtes.

Tir réussi de Cherichev. La Russie y est presque ! 3-4

Sergio Ramos tire au centre et marque. 3-3

Golovin trompe De Gea d’une frappe au sol. La Russie est devant ! 2-3

Akinfeïev stoppe le tir de Koke. 2-2

Ignachevich enlève ce qu’il faut pour la mettre au fond, De Gea est battu. 2-2

Piqué tire fort et prend le petit filet gauche. 2-1

Smolov tire, De Gea touche mais c’est dedans. 1-1

Iniesta s’avance face à Akinfeïev. Il prend le gardien à contrepied. 1-0

Ce match aura eu besoin de sa plus longue configuration pour trouver de l’intensité. Entièrement dominée dans le jeu, la Russie a tenu défensivement face à une Espagne qui n’a pas trouvé les filets. Maintenant rendues aux cruels tirs au but,c’est du 50-50.

120+1’// Fin de la seconde prolongation ! Place à la séance de tirs au but.

116’// La tension est enfin palpable, et le public du stade Loujniki est en délire.

114’// Après visionnage, l’arbitre Clément Turpin n’accorde pas de réparation.

113’// Faute sur Isco. Le coup franc qui suit finit derrière la ligne de but mais les joueurs espagnols demandent vigoureusement un penalty pour une ceinture sur Piqué. Appel à la vidéo.

111’// Etant donné les forces en présence, c’est plutôt un exploit de la Russie qui se dessine, tant l’Espagne a raté son match et s’expose à l’épreuve aléatoire des tirs au but.

108’// Magnifique course de Rodrigo qui met le feu dans la surface et oblige Akinfeïev à une parade réflexe !

106’// Reprise du jeu. Quinze minutes pour encore espérer voir un but, ou terminer par la séance de tirs au but.

105’// Fin de la première prolongation. L’Espagne a été supérieure mais sans parvenir à marquer. 1-1. 

104’// Asensio, titularisé à la place d’Iniesta mais moyen dans ce match, est remplacé par Rodrigo.

102’// La défense russe travaille bien et bloque Aspas qui s’était lancé sur la gauche de la surface.

99’// Frappe sèche d’Asensio mais directement sur le gardien.

97’// Comme le permet le nouveau règlement de la Fifa, un changement supplémentaire est accordé en prolongations. Pour la Russie, Kouzyaïev est remplacé par Ierokhine. C’est une première en Coupe du Monde.

95’// C’est une attaque – défense dans les règles. La Russie ne parvient pas à sortir de sa partie de terrain.

93’// La Roja a beaucoup mieux débuté et assiège le camp russe. Iniesta est à la conduite du jeu et apporte du danger.

90’// Début de la première prolongation.

90+4’// Jusqu’au bout de l’ennui ? Les deux équipes ont effectué tous leurs changements et les joueurs semblent atteints physiquement. Le match est resté fermé durant le temps réglementaire, et pourrait conduire à une séance de tirs au but s’il se poursuit ainsi.

90+2’// Les Russes ont l’avantage dans ces dernières minutes et Smolov tente sa chance à l’entrée de la surface mais il rate le cadre.

90’// 4mn de temps additionnel sont annoncées.

89’// Enchaînement de corners espagnols. La tête de Sergio Ramos passe largement au-dessus.

88’// Les joueurs des deux équipes montrent de la fatigue. On s’approche des prolongations et tous les changements ont été effectués.

86’// Contre-attaque idéale pour la Russie ! Malheureusement Cherichev sur la gauche est oublié …

84’// Double occasion pour l’Espagne ! Iniesta tire puissamment et Afinkeïev se couche bien. Aspas récupère le ballon et tente sa chance mais Afinkeïev repousse encore.

83’// 3 tirs cadrés pour l’Espagne, 1 pour la Russie. L’Espagne pousse mais ne parvient pas à faire le dernier geste. Iniesta est très actif et déstabilise la défense russe.

79’// Diego Costa sort et est remplacé par Aspas. Les intentions de l’Espagne ne sont pas très lisibles.

78’// A moins de quinze minutes de la fin du temps réglementaire, les équipes sont toujours à 1 but partout. La Russie a effectué tous ses changements, il en reste un à l’Espagne.

76’// Jusque là, ce match peut peut-être prétendre voler à France – Danemark le titre de match le plus ennuyeux de la compétition.

75’// La pression s’intensifie dans la surface russe, à l’image d’Iniesta qui combien rapidement mais perd le ballon.

73’// Corner pour l’Espagne. Raté par les têtes espagnoles, le ballon est dégagé au loin. Les Espagnols récupèrent à la ligne médiane.

70’// En défense, Fernando Hierro remplace Nacho par Carvajal.

69’// C’est une guerre d’usure à laquelle on assiste, difficile de dire qui va en sortir vainqueur. Il faut s’attendre à une baisse de l’intensité physique qui pourrait débloquer la situation.

66’// Entrée d’Iniesta à la place de David Silva.

65’// Golovin s’infiltre par la droite dans la surface mais chute tout seul.

64’// Dernier changement côté russe, Dziouba, le buteur sur penalty, est remplacé par Smolov, poste pour poste.

62’// Sergio Ramos stoppe irrégulièrement une contre-attaque menée par Fernandes au milieu de terrain. Il n’est pas averti.

60’// Entrée de Cherichev à la place de Samedov.

58’// Belle combinaison entre Diego Costa et Isco qui donne un corner. C’est le premier de la partie pour la sélection espagnole.

57’// 4ème corner pour les Russes. Tiré par Samedov, il est renvoyé par la défense espagnole.

54’// Coup franc intéressant pour l’Espagne à une dizaine de mètres de la surface. C’est repoussé.

53’// Succession de situations dangereuses dans la surface russe. Les blancs dégagent comme ils peuvent.

51’// Le jeu a repris sur les mêmes bases que la première période. La Roja passe et attaque mollement, les Russes attendent leur moment.

50’// Tête de Diego Costa qui passe haut au-dessus du but d’Afinkeïev.

48’// Côté espagnol, on aperçoit Iniesta qui s’échauffe. Sa vitesse pourrait grandement servir à son équipe.

46’// La Russie a procédé à un changement, Jirkov est sorti pour Granat.

45’// Début de la seconde période.

45’+2// C’est la mi-temps ! Les Espagnols dominent dans les très grandes largeurs (438 passes contre 144, 75% de possession). Mais il ne se passe rien et leur avantage est venu d’une faute d’Ignachevich. En face, les Russes se sont mobilisés et ont été récompensés d’un penalty sur une vilaine main de Piqué. 1-1, tout est à refaire et la Russie a toutes ses chances si l’Espagne continue à attaquer si peu.

45’// Occasion pour Diego Costa. Lancé dans la surface il parvient à redresser et piquer le ballon mais le cadre fuit.

43’// Grosse faute de Samedov  sur Jordi Alba. Avertissement oral et indulgent.

40’// La Russie égalise sur penalty et le tir en puissance de Dzoubia. Egalisation méritée face à une Roja sans idées.

39’// Penalty pour la Russie. Sur un centre, Piqué s’élève et réalise une magnifique Umtiti ;). Il proteste et écope d’un carton jaune.

38’// Sur un centre russe, Fernandes remet encore et c’est dévié en corner en urgence par la défense espagnole.

36’// Drôle de rencontre où les Espagnols n’ont pas encore eu d’occasion malgré leur écrasante mais mise sur le jeu, et où les timides attaques russes font frémir.

35’// Golovin est trouvé à l’entrée de la surface. Son tir enroulé passe à côté du poteau gauche de David de Gea.

34’// Hallucinante séquence de passes espagnoles en cours. Cela termine dans les mains du gardien russe.

32’// La différence de niveau technique est flagrante, mais les Espagnols ne forcent pas et ne se créent pas beaucoup d’occasions. Diego Costa est introuvable.

30’// Les Russes se montrent plus entreprenants et s’approchent des cages adverses. Ils se heurtent à une bonne discipline espagnole.

28’// Mis à part un nouveau corner russe mal négocié entre Jirkov et Fernandes, rien à signaler.

24’// Piqué et Ramos sont à hauteur du rond central et participent à toutes les offensives.

22’// Faute sifflée contre Sergio Ramos qui donne un coup franc à la Russie dans l’axe, à plus de trente mètres. Centré au second poteau, il ne donne rien.

18’// Possession : Espagne 75%, Russie 25%. Aucun tir ou occasion nette jusque là pour les deux équipes.

15’// La Russie accuse le coup après cette terrible faute de son défenseur sur l’action du but. L’Espagne joue haut et a repris son jeu de possession avec application (et un poil d’ennui avouons-le).

14’// A noter, qu’on aime ou non, l’incroyable talent de footballeur de Sergio Ramos, dont chaque combat contre lui se révèle décisif…

13’// C’est le 9ème but contre son camp dans cette Coupe du Monde. Record.

11’// Incroyable ! Sur le coup franc tiré au second poteau pour Ramos, Ignachevich ne joue pas le ballon et chute sur le défenseur espagnol. Le ballon est dévié par son pied dans son but.

11’// BUT POUR L’ESPAGNE ! 

10’// Faute de Jirkov sur Nacho, une solide obstruction, à gauche de la surface russe. Coup franc à suivre.

8’// Beaucoup de déchet dans ces premières minutes. D’un côté comme de l’autre les contrôles sont mal assurés et les transmissions imprécises.

5’// Le jeu est dominé par les Espagnols mais il ne parviennent pas à se montrer tranchants. La possession est importante mais stérile.

4’// Echappée de Golovin sur l’aile droite qui contraint Ramos à sortir le ballon en corner.

3’// Diego Costa est cherché dans la verticalité avec de longs ballons. Sans succès pour le moment.

2’// Les Russes, en blanc, laissent le jeu à l’Espagne mais contiennent bien dans leur partie de terrain.

0’// C’est engagé ! La Roja ouvre ce 8ème de finale.

0’// Les joueurs entrent sur la pelouse. Le magnifique stade de Loujniki est plein pour cette rencontre entre l’Espagne et la Russie, pays organisateur de cette Coupe du Monde.

Le onze espagnol réserve une surprise de taille : Andres Iniesta débutera la partie sur le banc. C’est Marco Asensio qui prend sa place, une décision technique du staff de la Roja.

Le onze russe :

Bienvenue pour ce direct du match entre l’Espagne et la Russie. Les deux équipes s’affrontent à Loujniki pour une place en quart de finale.

Publié le dimanche 1 juillet 2018 à 15:40, modifications mercredi 4 juillet 2018 à 15:27

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !