Football

Coupe du Monde 2018 : Sous le feu des critiques, Didier Deschamps met les choses au point

Didier Deschamps a mis les points sur les quinze jours qui ont suivi la victoire des Bleus en finale de la Coupe du Monde 2018.

On peut avoir déjà l’impression que c’était il y a une éternité. Le 15 juillet 2018, les Bleus de Didier Deschamps ont gagné la Coupe du Monde en Russie. Mais, le sélectionneur semble avoir quelques petites choses à régler…

Une frontière à ne pas dépasser

Après avoir accordé quelques interviews à la presse française, Didier Deschamps a pris des vacances bien méritées. Mais, il vient d’accorder un nouvel entretien à Kicker. Il y parle bien sûr du match amical contre l’Allemagne le 6 septembre prochain. Mais, l’entraîneur de l’Equipe de France revient aussi sur les critiques. On sait qu’il n’a pas vraiment tout encaissé, notamment les sorties de Christophe Dugarry.

 Je les ai enregistrés, surtout après le premier match.  Mais je m’en fichais. En Russie, j’ai vécu dans une bulle, comme coupé du monde, dans une submersion avec le staff, qui a fait un excellent travail, et l’équipe. J’étais totalement calme et serein. Maintenant, je ne veux pas de cartes postales, payer des factures… mais certaines critiques m’ont fait sourire. Entre-temps, plusieurs se sont excusés. J’accepte généralement la critique, mais il y a une frontière. Si elle est dépassée, il n’y a pas de retour en arrière pour moi.

Dans cet entretien, il mentionne aussi sa chance légendaire, la fameuse “chatte à Deschamps“.

Vous avez de la chance une fois, alors cela arrive souvent par hasard. Mais si vous la répétez à ce niveau, il y a beaucoup de travail derrière. Je n’ai eu aucune influence sur le tirage au sort du groupe, ni pour la blessure d’Edinson Cavani ou la suspension de Thomas Meunier en demi-finale. C’était simplement des circonstances.

Voilà qui est dit !

Publié le mardi 31 juillet 2018 à 9:35, modifications mardi 31 juillet 2018 à 8:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !