Football

Barça : Eric Abidal a-t-il profité d’une greffe de foie illégale ?

Le défenseur français a bénéficié d’une greffe du foie en 2012. Mais, l’origine de l’organe pose aujourd’hui question…

Eric Abidal est dans la tourmente. L’ancien joueur de l’Equipe de France et du FC Barcelone est accusé par un média espagnol. Son tort ? Il aurait bénéficié d’une greffe de foie illégale. Il a été forcé de démentir.

Des écoutes téléphoniques comme preuves

Alor que cela fait plusieurs mois qu’il souffre d’une tumeur, Eric Abidal reçoit une greffe du foie à l’hôpital Clinic de Barcelone en 2012. L’opération lui permettra de recommencer à jouer un an plus tard. À l’époque, l’ambiance est alors aux réjouissances.

Or, six ans plus tard, le journal en ligne espagnol El Confidencial lance de sérieuses accusations. Sandro Rosell qui était alors président du club aurait acquis illégalement le foie. Pour cela, il s’appuie sur des écoutes téléphoniques.

La fondation Eric Abidal a déjà publié un démenti indiquant :

En son nom et en celui d’Eric Abidal, dément catégoriquement les informations diffusées dans certains médias sur des irrégularités dans le traitement de sa maladie.

Le FC Barcelone a fait de même en “démentant toute irrégularité”. Si le tribunal de Barcelone avait enquêté pendant un an, il avait finalement classé l’affaire faute de preuves. L’organisation espagnole chargée du don d’organes (ONT), a aussi expliqué que le processus avait été conforme à la législation. Une enquête interne a toutefois été ouverte.

Publié le jeudi 5 juillet 2018 à 9:11, modifications jeudi 5 juillet 2018 à 8:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !