Sport

Football : la défaite de trop pour le PSG ?

Malgré le 17ème but de Cavani, le PSG s’incline 2-1 à Guingamp. Avec cette cette défaite, Paris enchaîne un troisième match sans succès en championnat. Le champion en titre ne peut plus vraiment se cacher, la crise est bien là…

Le PSG ne sera pas champion d’automne. Battu à Guingamp (2-1) lors de la 18ème journée, le PSG plafonne à 36 points. Si, comme Nice, Monaco remporte son match du jour, les deux actuels premiers du classement auront respectivement 7 et 6 points d’avance sur le champion en titre. Sommé de se réveiller après la claque de Montpellier (3-0) et le match nul contre Nice (2-2), le PSG n’a pas réussi à surmonter ses difficultés. L’ogre parisien qui régnait sans partage sur la Ligue 1 depuis plusieurs années ne fait plus aussi peur.

Naufrage breton pour le PSG

Face à l’En Avant Guingamp, le PSG a plutôt dominé la première mi-temps. Il a cru ouvrir le score avec notamment un tir d’Angel Di Maria à la 16ème minute, puis une reprise acrobatique d’Edinson Cavani à la demi-heure de jeu. Mais le manque de réussite colle aux crampons des Parisiens.

Cruel, grâce à ses deux premiers tirs cadrés de la partie, Guingamp va déprimer le PSG. A la 66ème minute, le milieu offensif Yannis Salibur trompe une première fois Alphonse Areola. Puis quelques minutes après, c’est au tour du belge Nils de Pauw de trouver les filets. Paris, touché, réagit par Cavani pour réduire le score. Une révolte trop tardive. Las, le meilleur buteur de Ligue 1 (17 buts) trouve la barre transversale en toute fin de match et rate l’égalisation…

La crise s’installe

Unaï Emery sera-t-il encore sur le banc du champion de France au 1er janvier ? Il n’y a pas encore péril en la demeure, mais les résultats de cette première partie de saison déçoivent. Le titre en championnat est cependant encore accessible, et les Parisiens se sont qualifiés pour les 8èmes de finale de la Ligue des Champions. Mais la suite s’annonce compliquée.

En France, Nice et Monaco imposent un rythme infernal. Si l’un venait à défaillir, l’autre serait toujours là. Pour le moment la sensation Nice perdure, et Monaco joue un des meilleurs football d’Europe. En Ligue des Champions, suite à un match complètement raté face à Ludogorets, le PSG a fini 2ème de sa poule et va retrouver le FC Barcelone. Une double confrontation qu’ils ont pris l’habitude de perdre. En cette fin d’année, Thiago Silva et ses équipiers se retrouvent dans la position du chasseur. Une situation inédite depuis l’arrivée des Quataris à la direction du club.

Ironie du sort, le club de la capitale a laissé partir cet été le meilleur joueur des dernières saisons de Ligue 1, Zlatan Ibrahimovic. Dans le même temps, il a débauché Hatem Ben Arfa, sensation de l‘exercice 2015/2016 avec l’OGC Nice. Aujourd’hui, « Zlatan » empile les buts avec Manchester United, Nice est leader de ligue 1, et Hatem Ben Arfa ne joue quasiment pas avec le PSG… L’autre recrue phare de cet été, Jese, en provenance du Real Madrid, ne joue lui non plus quasiment pas.

La trêve hivernale va tomber à pic, mais ne sera pas de tout repos. Le Paris Saint-Germain va devoir travailler d’arrache-pied pour retrouver son niveau et faire taire les critiques.

Publié le dimanche 18 décembre 2016 à 17:15, modifications dimanche 18 décembre 2016 à 17:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !