Sport

Football : Le coup de gueule de Thierry Henry contre l’homophobie

Thierry Henry est très remonté. Depuis qu’il a pris sa retraite et raccroché ses crampons, Titi n’en reste pas moins éloigné du monde du football. Désormais consultant, il a poussé un coup de gueule contre un sujet encore tabou dans notre société : l’homophobie.

Quand Thierry Henry a un sujet qui le préoccupe, il donne son avis. Consul­tant depuis peu pour la chaîne de télé­vi­sion anglaise Sky Sports, il a été inter­rogé sur des rumeurs de coming out de deux joueurs évoluant dans des équipes du Barclays. Ces derniers pourraient dévoiler leur homosexualité mais auraient peur des conséquences et de probables réprésailles. Thierry Henri, agacé, a donné son point de vue :

Quand j’étais en MLS (Major League Soccer), Robbie Rodgers a fait son coming-out. On m’a immé­dia­te­ment inter­rogé là-dessus. Pour moi ce n’est pas un problème. Mais par contre, en faire un problème devient le problème.

L’ancien attaquant de l’Arsenal pense que le monde du football doit évoluer et s’adapter en fonction des moeurs :

Nous vivons dans une époque différente, dans un monde différent, et les gens devraient simplement accepter cette évolution.

Selon lui, les joueurs homosexuels ne devraient pas s’inquiéter des réactions suite à un coming out et ajoute qu’

être homosexuel et joueur de foot n’est pas un problème.

et de conclure par ces paroles :

Je ne peux pas parler pour tout le monde mais si j’étais dans un vestiaire, ce mec serait toujours mon coéquipier, je lui passerais toujours la balle, je le regarderais toujours de la même façon, et je sortirais toujours avec ou j’irais toujours déjeuner avec… Nous sommes tous des êtres humains au final.

Thierry Henry encourage les personnes à faire son coming-out s’ils s’en sentent capables. Selon lui, cette évolution est bénéfique au monde du football. L’homosexualité est un sujet encore délicat à l’heure actuelle. Si beaucoup de célébrités sont allés de l’avant en faisant leur coming out tels que Mika, Christophe Beaugrand ou encore Alex Goude, l’homophobie est bien réél et ancré dans notre société. De plus, le football est souvent associé à un univers masculin et macho.

Souvenez-vous, quand le jeu FIFA 2016 a mis en avant des joueuses dans le jeu, certains ne sont pas allés de main morte. Homophobie, Machisme, pourquoi en faire tout un plat ? Après tout, comme dit Thierry Henry,

nous sommes tous des êtres humains

Si les mentalités ne changent pas, la société stagnera. Qu’en pensez-vous ?

Publié le vendredi 30 octobre 2015 à 14:33, modifications vendredi 30 octobre 2015 à 14:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !