Sport

Fifa : enquête sur les conditions d’attribution du Mondial 2006

La commission d’éthique de la FIFA a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les conditions d’attribution de la Coupe du Monde en 2006 à l’Allemagne.

La Fifa serait-elle les écuries d’Augias des temps moderne ? Si l’un des douze travaux d’Hercule fut de nettoyer, en un jour, ces écuries dans un état de saleté démesurée, la chambre d’instruction de la commission d’éthique de la Fifa va, semble-t-elle, devoir relever un défi identique.

Depuis l’automne, le FBI et le parquet de Francfort (Allemagne) enquêtent en parallèle sur le présumé versement dissimulé de 6,7 millions d’€uros pour l’obtention du Mondial 2006.

Deux personnes très influentes dans le football allemand sont visées par les enquêtes : Wolfgang Niersbach, d’abord, président de la Fédération allemande de Football (de 2012 jusqu’à sa démission forcée de novembre). Franz Beckenbauer, ensuite, idole allemand et ancien joueur du ballon rond. Il était président du Comité de candidature puis organisateur du Mondial 2006.

Niersbach, qui siège toujours au comité exécutif de la Fifa, est soupçonné de :

Ne pas avoir dénoncé une violation du code d’éthique.

Beckenbauer avait, lui, reconnu une « erreur ».

Pour obtenir une subvention de la FIFA, nous avons accepté une proposition émanant de la commission des finances de la FIFA que les parties impliquées auraient dû rejeter (…) je porte la responsabilité de cette erreur en tant que président du Comité d’organisation à l’époque.

Il a toutefois assuré qu’il n’y avait « pas eu de voix achetées » au sein de la Fifa. La candidature allemande l’avait emporté par 12 voix contre 11 pour l’Afrique du Sud.

Publié le mercredi 23 mars 2016 à 9:29, modifications mercredi 23 mars 2016 à 8:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !