Sport

Europa League : Lyon s’impose dans le chaos

Jeudi soir, les amoureux de football avaient rendez-vous avec le quart de final aller de l’Europa League. Un match sous haute tension entre Lyon et le Besiktas, qui se sera finalement déroulé dans un chaos total. Malgré l’atmosphère tendue, les lyonnais ont tout de même fini par s’imposer sur le score de 2-1. Flashback sur une soirée folle !

On l’attendait comme un match sous haute tension. A juste titre, à en croire les événements s’étant déroulés au Parc OL, jeudi soir. Et pour cause, alors que l’Olympique Lyonnais recevait l’équipe turc du Besiktas pour son quart de finale aller en Europa League, de violents incidents ont éclaté avant la rencontre.

Ainsi, quelques heures avant le coup d’envoi, les CRS se devaient d’intervenir à l’aide de gaz lacrymogène afin de séparer des supporters des deux camps. Une situation qui, selon L’Équipe, a donné lieu à de véritables « scènes de guérilla ».

LE COUP D’ENVOI REPORTÉ

Ce chaos aurait pu s’arrêter là. Seulement voilà : avec près de 20.000 supporters turcs dans l’enceinte du stade, la tension n’est pas retombée de si tôt. Résultat : quelques minutes avant le coup d’envoi, des supporters lyonnais ont été contraints d’envahir le terrain suite à plusieurs jets de projectiles venus des tribunes visiteurs. Interrogé à l’issue de la rencontre, Jean-Michel Aulas a notamment déclaré :

De nombreux blessés n’ont pas voulu partir tout de suite par fierté. Avec ces engins de feu, certains ont eu des blessures sévères. Il y a eu un certain nombre de bombes agricoles qui ont explosé au-dessus de nos fans et donc ils n’avaient qu’une possibilité, celle de fuir sur le terrain.

LES HOMMES DE GENESIO S’IMPOSENT

Finalement, le match finira par débuter. Avec plus de 45 minutes de retard. Mené dès la 16ème minute, suite à une réalisation de Ryan Babel pour le Besiktas, Lyon finira par reprendre des couleurs en seconde période.

Ainsi, il faudra attendre la 83ème minute pour que Corentin Tolisso remette les compteurs à égalité. Une minute plus tard, c’est Jérémy Morel qui donnera un avantage définitif aux lyonnais dans ce match à l’organisation chaotique. Score final : 2-1.

Devant un tel scénario, les clubs de Lyon et du Besiktas seront très probablement sanctionnés pour les événements survenus jeudi. Pour beaucoup, cette rencontre a permis de mettre en lumière des lacunes dans le système de sécurité du Parc OL.

Le match retour se jouera la semaine prochaine, en Turquie.

Publié le vendredi 14 avril 2017 à 13:22, modifications vendredi 14 avril 2017 à 10:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !