Sport

Euro féminin : Triomphe total des Pays-Bas face au Danemark

Le football féminin n’a cette fois pas failli à sa réputation de jeu ouvert et emballant. Au terme d’un match immense sur le plan offensif, les Pays-Bas remportent leur premier Euro féminin en surclassant le Danemark.

Elles n’avaient pas le temps

C’était une finale inédite, une première pour les deux équipes. Et pour cette finale de l’Euro féminin 2017, les protagonistes ont offert une prestation spectaculaire. A Enschede, le scénario digne d’un thriller s’est déroulé à toute vitesse devant un public conquis et record (28 182 spectateurs). Il n’aura fallu en effet que 7 petites minutes pour permettre aux Danoises d’ouvrir le score sur penalty par Nadia Nadim. Ce à quoi répondaient immédiatement les Néerlandaises. Sur un centre bien ajusté de Van de Sanden, Viviane Miedema égalisait (10e). Débridée, la suite fut un festival offensif pour donner corps au meilleur match de la compétition.

Un exploit individuel pour chaque équipe plus tard, les finalistes rejoignaient les vestiaires sur un score d’égalité 2-2. La seconde période fut du même niveau. Les Oranje Leeuwinnen prirent les devants à la 51ème minute sur un joli coup-franc de Spitse. Son troisième de la compétition sur coup de pied arrêté.

Le Danemark ne démérita pas, agressant sans relâche les cages néerlandaises. Mais le destin semblait trop bien écrit, et c’est finalement les Pays-Bas qui parachevaient le triomphe en toute fin de match par l’inévitable Miedema. A tout juste 21 ans, la joueuse du Bayern Munich confirme que l’attend un avenir radieux.

L’Euro féminin se conclut en football total

Victorieuse à domicile dans un stade en fusion, l’équipe Oranje a fait oublier Euro féminin décevant sur le plan du jeu offensif. En réussissant une campagne où elle n’a jamais renié son identité de jeu, puis en livrant une performance pleine dans une belle fête du football.

Magnifique en elle-même, cette victoire des Néerlandaises est aussi un clin d’œil à leurs homologues masculins, plus inconstants malgré de beaux parcours aux coupes du monde 2010 et 2014.

Elles ont en effet réalisé un “football total”, la philosophie de jeu nationale ultra-offensive et d’une générosité exceptionnelle. En haut, au panthéon du football, Johan Cruyff a sûrement adoré !

Publié le lundi 7 août 2017 à 13:03, modifications lundi 7 août 2017 à 12:50

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top