Euro 2016 : Anelka accable la presse française et demande qu’elle cesse de « tailler » les Bleus

L'ancien joueur de l'équipe de France Nicolas Anelka a adressé un message salé aux médias français dans lequel il demande que cessent les polémiques.

Une nouvelle tempête médiatique s’abat sur l’équipe de France et ses joueurs. Lors de la rencontre France – Albanie, mercredi 15 juin, Paul Pogba aurait adressé un bras d’honneur à la tribune presse après le deuxième but inscrit par les Bleus, comme le rapporte le journal L’Equipe au lendemain du match.

Fatigué par les médias qui, selon lui, ne se concentrent que sur les aspects négatifs et alimentent les polémiques inutiles, Nicolas Anelka a publié une vidéo sur son compte Facebook ce jeudi 16 juin dans laquelle il prend la défense de Pogba et des autres joueurs.

La presse française… Vous n’êtes pas fatigués de créer la polémique à chaque fois ? Sérieux ! 2010, c’était vous, 2012 c’est encore vous. 2016 aussi !

Commence-t-il par clamer.

L’ancien joueur de Chelsea fait référence à la couverture médiatique des insultes qu’il aurait lui même adressé au sélectionneur Raymond Domenech (qui déclarait récemment ne pas supporter les bleus) en 2010 puis à la « grève » qui avait suivi pour le soutenir ainsi qu’aux insultes de Samir Nasri adressées aux journalistes lors de l’Euro 2012.

Nicolas Anelka aborde ensuite la nouvelle polémique qui prend de l’ampleur concernant l’attitude de Paul Pogba :

Quand c’est pas un tel qui est venu en claquettes aux repas et qui fait les gros titres… On s’en fout de ça ! Quand c’est pas l’autre brioche qui parle à la télé et qui taille le joueur de l’équipe de France alors qu’il a un litige avec lui… Aujourd’hui, c’est une polémique sur un joueur de l’équipe de France qui a fait soi-disant un bras d’honneur. On s’en fout en vérité de ça.

Puis précise qu’il serait judicieux de se concentrer sur les résultats et sur le foot plutôt que sur les histoires annexes :

L’équipe de France a joué deux matches, deux victoires, 6 points, c’est tout. C’est le principal non ?

Pour finir par encourager la presse française à soutenir l’équipe de France plutôt que de la perturber avec des gros titres mettant l’accent sur des aspects plutôt négatifs des joueurs.

Messieurs de la presse, si vous aimez l’équipe de France, si vous aimez la France et les joueurs, essayez d’aider les joueurs en difficulté, arrêtez de les tailler. Quand on aime quelqu’un, on cache ses défauts.

Avant de conclure qu’il faut être derrière les joueurs français pour espérer la victoire de l’Euro 2016.

Aidez-les, pour une fois !

De son côté, Paul Pogba a publié un communiqué dans lequel il dément « fermement » avoir fait un bras d’honneur.

Modifié : 20 novembre 2016 1 h 25 min

Voir les commentaires (2)

  • Vraiment tu as raison et tu es un as certains journal eux passent des siècles à la télé pour raconter des anneriescomme, pour une fois laissez nous suivre l'euro en paix, vous êtes à l'origine de tous les maux de notre pays avec vos commentaires bidons soit disant expert en mensonge,laissez ces jeunes en paix,vous n'evez pas d'enfants ou koi,te à dit que tel a fait,on dirait que vous êtes au moyen âge, après vous dites que les autres sont des sauvages, ils ne sont pas encore rentres dans l'histoire...

  • Vraiment tu as raison et tu es un as certains journal eux passent des siècles à la télé pour raconter des anneriescomme, pour une fois laissez nous suivre l'euro en paix, vous êtes à l'origine de tous les maux de notre pays avec vos commentaires bidons soit disant expert en mensonge,laissez ces jeunes en paix,vous n'evez pas d'enfants ou koi,te à dit que tel a fait,on dirait que vous êtes au moyen âge, après vous dites que les autres sont des sauvages, ils ne sont pas encore rentres dans l'histoire...

Ce site utilise des cookies.