Sport

Etats-Unis : Luke Aikins réussi sa chute libre de 7 600 mètres sans parachute

Le parachutiste et cascadeur s’est jeté dans le vide sans parachute avec pour seul amortisseur un filet de sécurité.

Voici une nouvelle qui va vous couper le souffle ! Le parachutiste et cascadeur américain, Luke Aikins, spécialiste du wingsuit (saut qui s’effectue à l’aide d’une combinaison de saut souple en forme d’ailes), s’est jeté dans le vide d’une altitude de 7 600 mètre sans parachute dans la nuit de samedi 30 à dimanche 31 juillet. Un filet de sécurité surdimensionné l’attendait au sol pour réceptionner la chute.

Lancé à 193 km/h et avec juste de l’oxygène, une caméra vissée sur la tête, une oreillette et un GPS pour seul équipement, Luke Aikins n’est resté dans les airs que deux minutes avant d’atterrir en toute sécurité dans l’immense filet blanc qui avait été installé en plein désert californien.

Agé de 42 ans, Luke Aikins dirige une école de parachutisme dans l’Etat de Washington, dans le Nord-Ouest des Etats-Unis. Il a joué les cascadeurs dans de nombreux films, tels qu’Iron Man 3 ou encore Godzilla. Le cascadeur a plus de 18 000 sauts à son actif et enseigne même aux forces spéciales de l’US Army.

Aujourd’hui, Luke Aikins entrera dans l’histoire. Il sautera de 7.600 mètres de haut sans parachute ni wingsuit et atterrira en toute sécurité

Avait-il écrit sur son compte Twitter juste avant l’exploit.

Je suis presque en lévitation ! C’est incroyable ce qui vient de se passer. Je ne peux même pas dire ce que je ressens.

A expliqué le parachutiste dès son arrivée sur la terre ferme.

S’il a déjà collaboré au saut dans l’espace de Felix Baumgartner en 2012, c’était la première fois qu’il se jetait dans le vide.

Lors de la trentaine de répétitions réalisées avant ce défi, il avait toujours enclenché son parachute.

Cette chute baptisée Heaven sent (Tombé du ciel en français) a été jugée si risquée que Red Bull, le sponsor habituel de Luke Aikins et habitué des défis les plus périlleux, a refusé de s’y associer.

En effet, l’entreprise n’a pas souhaité participer à ce projet car tous les essais tentés depuis six mois n’ont jamais été concluants. Par exemple, un mannequin de plus de 90 kilos avait traversé le filet et s’était écrasé au sol.

 

Publié le dimanche 31 juillet 2016 à 10:59, modifications dimanche 31 juillet 2016 à 10:59

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !