Sport

D’après cette étude statistique, Roger Federer a toutes les chances de gagner Wimbledon 2018

Roger Federer pourrait à nouveau entrer dans l’histoire comme le champion des algorithmes.

Roger Federer est déjà le favori du tournoi de Wimbledon. Mais d’après une étude de data science, sa victoire serait presque assurée sauf s’il se blesse. Il remporterait alors un 9ème trophée lors de ce tournoi mythique, son 21ème en Grand Chelem. Cette analyse a été menée par Laurent Acharian et Martin Pocquet, qui travaillent pour l’entreprise BCG Gamma, une filiale spécialisée en intelligence artificielle de la célèbre entreprises de conseil Boston Consulting Group.

Un champion exceptionnel

Alors qu’il est âgé de 37 ans, Roger Federer a toutes les chances de remporter l’édition 2018 de Wimbledon, d’autant qu’il aura fait l’impasse sur les tournois de terre battue en début de saison. Il devra toutefois faire face à Novak Djokovic, également très performant sur gazon. Mais son niveau a beaucoup baissé depuis 2015, date à laquelle il a remporté Wimbledon pour la dernière fois. Rafael Nadal, quant à lui, a triomphé à Roland Garros, mais sa fragilité aux poignets et sa fatigue physique ont toutes les chances de lui mettre des bâtons dans les roues pendant le tournoi anglais.

Sur le papier, Roger Federer part donc en tête des pronostics sportifs pour cette édition 2018. Mais la science se trouve également derrière lui. En effet, les deux membres du BCG ont élaboré un modèle permettant de prédire avec précision l’issue du tournoi. Et elle ne fait aucun doute : Federer sera à nouveau vainqueur.

Une modélisation complexe

Les deux scientifiques n’ont pas pu se baser uniquement sur le classement ATP pour élaborer leur modèle. En effet, celui-ci ne classe les joueurs qu’en fonction de leur nombre de victoires aux différentes étapes des grands tournois. Le critère de l’adversaire affronté est donc absent de ce classement.

Or, pour déterminer les chances de remporter une étape d’un grand tournoi, il faut absolument avoir des informations sur le classement et le niveau des adversaires potentiels. Pour cela, Laurent Acharian et Martin Pocquet ont simulé toutes les rencontres possibles, en se basant sur l’historique des victoires, afin d’en tirer des probabilités sur le nom du gagnant.

Mais malheureusement, il n’y a pas assez de données historiques disponibles pour simuler tous ces différents matchs. Il a donc fallu prendre en compte d’autres facteurs comme celui des compétences de chaque joueurs en ce début d’été 2018. C’est en appliquant la loi de probabilité dite « normale » que les deux scientifiques ont ainsi pu établir une bonne estimation de ce paramètre pour chaque joueur qualifié. Et le résultat final de cette recherche ambitieuse est pour le moins tranché !

Nadal sera le grand vainqueur

Pour estimer les chances de chaque joueur de remporter le tournoi, Laurent Acharian et Martin Pocquet leur ont attribué une note allant de 0 à 50. En tête, on retrouve Federer avec un score de 40,5, puis Nadal avec 39, suivis par des joueurs comme Juan-Martin del Potro (37), Marin Cilic (35) ou Alexander Zverev (34).

Toutefois, l’aléa autour de la victoire Federer, mesurée grâce à la variance de la loi statistique appliquée, est plus important que pour les autres joueurs. Cela s’explique par un historique mouvementé, pendant lequel Roger Federer a perdu à trois reprises contre des joueurs classés au-delà de la centième place du classement ATP.

A l’issue de cette étude, les deux data scientists ont pris en compte tous ces paramètres pour établir des probabilités de victoire pour chaque joueur. En tout, près de 127 adversaires potentiels ont été insérés dans l’algorithme, avec des données précises sur leur condition physique. Ils en ont ainsi tiré un classement des joueurs ayant le plus de chances de remporter Wimbledon cette année.

Roger Federer : 59 %
Rafael Nadal : 11 %
Novak Djokovic : 8 %
Grigor Dimitrov : 4 %
Nick Kyrgios et Marin Cilic : 3 %
Juan-Martin del Potro et Alexander Zverev : 1 %

Roger Federer est donc très clairement le grand favori de l’édition 2018, qui vient par ailleurs de commencer ce lundi 2 juillet. Le déroulement de celui-ci nous permettra de vérifier si ces prédictions sont bel et bien correctes. Si c’est le cas, Federer entrera encore un peu plus dans l’histoire du tennis, qu’il a déjà marqué à de nombreuses reprises, en s’affirmant comme le champion des algorithmes !

Publié le mardi 3 juillet 2018 à 13:04, modifications mardi 3 juillet 2018 à 11:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !