Sport

Carton rouge de Tony Chapron : Réunion d’urgence de la commission fédérale des arbitres

Dans les derniers instants du match de Ligue 1 Conforama entre le FC Nantes et le Paris Saint-Germain, diffusé dimanche soir sur Canal +, une décision arbitrale a fait couler beaucoup d’encre. Tony Chapron a en effet expulsé le joueur Diego Carlos après une collision suspecte entre les deux hommes sur le terrain.

La polémique autour du carton rouge donné par Tony Chapron est devenue la risée du web. L’image terrible a fait le tour des réseaux sociaux dans la soirée de dimanche. Tony Chapron, arbitre de la rencontre Nantes-PSG (0-1), diffusée sur Canal +, est au cœur d’une vive polémique. L’arbitre a été percuté dans le dos par le joueur Diego Carlos. En se relevant, Tony Chapron a alors tenté de donner un coup de pied au Nantais, avant de l’expulser. L’arbitre a alors accordé un coup-franc au PSG à l’endroit ou il a été percuté.

Cet incident est intervenu à la toute fin du match, à la 90ème minute de la rencontre. L’arbitre a en effet donné un deuxième carton jaune à Diego Carlos, synonyme d’expulsion, pour l’avoir bousculé. La scène a provoqué de très nombreuses réactions sur Twitter. Des détournements humoristiques et parodiques ont été rapidement publiés sur les réseaux sociaux.

Une polémique préjudiciable pour le respect des arbitres sur tous les terrains de football ?

Les arbitres ne doivent pourtant jamais être insultés, menacés verbalement ou physiquement, agressés ou touchés par les joueurs de champ. Tony Chapron a estimé que le geste du joueur nantais à son encontre était volontaire. Diego Carlos semble également avoir eu des mots à l’encontre de Tony Chapron après ce télescopage entre les deux hommes. L’arbitre de la rencontre a pu être victime d’insultes ou de moqueries. En tournant en dérision cet incident et en se moquant gratuitement de Tony Chapron, un signal négatif est envoyé au corps arbitral. Les arbitres qui évoluent tous les week-ends dans des matches amateurs ou dans des divisions inférieures ont en effet parfois du mal à se faire respecter et sont souvent victimes d’agressions lâches ou d’intimidations.

Le cas de Tony Chapron n’est rien face à la polémique d’Alexandre Castro avec le PSG et Leonardo

Les internautes et les journalistes sportifs ont également la mémoire courte. Le Paris Saint-Germain avait en effet été au cœur d’une polémique bien plus lourde et ubuesque avec le carton rouge infligé à Thiago Silva pour avoir posé la main sur le torse de l’arbitre Alexandre Castro, lors d’un match contre Valenciennes lors de la saison 2012-2013.

Cet incident avait mis le directeur sportif du PSG, Leonardo, hors de lui dans les couloirs du stade. Leonardo avait été filmé, par les caméras de Canal +, en train de percuter l’arbitre de la rencontre dans la zone de transition près des vestiaires. Cette polémique et ce coup de sang envers l’arbitre a fini par coûter la tête et la place de Leonardo dans l’organigramme du PSG. Il était pourtant l’artisan de la transformation du PSG en ayant notamment facilité l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic.

Réunion de la commission fédérale des arbitres pour le cas de Tony Chapron

Selon des précisions de Franceinfo, la commission fédérale des arbitres va se saisir de cette affaire et de cette polémique ce lundi à l’occasion d’une réunion d’urgence prévue à 11 heures. Tony Chapron pourrait être sanctionné pour son attitude et pour son erreur de jugement. Sa collision avec le joueur nantais semble accidentelle. Les arguments et les éléments apportés par l’arbitre permettront peut-être d’avoir un nouveau regard sur cet incident et de clore la polémique.

Tony Chapron a été accusé d’avoir insulté Rafik Saïfi et des joueurs de Valenciennes en 2007 et en 2009. Il avait également été filmé en train de faire un doigt d’honneur au public corse à l’occasion du match de Ligue 2 entre le GFC Ajaccio et l’AS Monaco en 2013.

Première lourde sanction pour Tony Chapron

Selon des informations de L’Equipe, la Direction technique de l’arbitrage (DTA) a décidé du « retrait de M. Chapron, initialement désigné pour la rencontre Angers SCO-ESTAC Troyes, comptant pour la 21e journée de Ligue 1 ce mercredi 17 janvier, et ce jusqu’à nouvel ordre ». La décision a été prise par le directeur technique de l’arbitrage Pascal Garibian, en liaison avec le président de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA) Eric Borghini. Cette décision radicale aurait été actée par téléphone entre dimanche soir et lundi matin. Son cas va dorénavant être étudié par la commission de discipline.

Tony Chapron a adressé un rapport complémentaire expliquant qu’après avoir visionné les images, il reconnaît une erreur d’appréciation qui l’a conduit à sanctionner Diego Carlos. La Commission de discipline de la Ligue devrait ouvrir une instruction lors de sa prochaine réunion hebdomadaire, jeudi soir.

Publié le lundi 15 janvier 2018 à 13:52, modifications lundi 15 janvier 2018 à 13:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct