Sport

CAN : André Ayew s’effondre après la défaite du Ghana en finale

Ce week-end était une grande période de football avec de nombreux chocs dont Tottenham-Arsenal et Lyon-PSG, mais également la finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui opposait la Côte d’Ivoire d’Hervé Renard au Ghana d’André Ayew. Ce dernier s’est effondré après la défaite de son équipe.

Cette finale n’avait rien d’euphorique lors des 120 premières minutes qui se sont achevées sur un score nul et vierge et une Coupe d’Afrique des Nations qui allait se jouait aux tirs aux buts. C’est là que le spectacle a été incroyable, avec une victoire finale de la Côte d’Ivoire coachée par l’entraineur français Hervé Renard, anciennement à Sochaux et déjà vainqueur de ce tournoi il y a trois ans avec la modeste Zambie.

Une séance de tirs aux buts qui restera dans les annales en raison de son dénouement théâtral. Alors que le Ghana réussissait ses deux premiers tirs grâce notamment à l’ancien marseillais Jordan Ayew, la Côte d’Ivoire était bien mal embarquée en manquant les siens.

Mais c’était sans compter sur la folie de cette séance, qui a vu les Elephants de la Côte d’Ivoire revenir au score et mener le Ghana à une mort subite impressionnante, qui a vu les cinq joueurs de chaque équipe marquer et laissé les gardiens s’affronter lors du onzième tir au but de chaque équipe.

C’est finalement le gardien ivoirien Barry Copa qui a pris le dessus sur son adversaire, arrêtant son tir au but et marquant le sien dans la foulée. Une fin des plus incroyables qui marquera tous ceux qui ont foulé la pelouse ce jour-là, dont André Ayew le Marseillais, fils d’Abedi Pelé qui avait remporté cette même CAN ainsi que la Ligue des Champions… Avec l’OM.

Une émotion que l’on vous laisse constater sur ces images, où l’on voit le milieu de terrain ghanéen se faire réconforter par Hervé Renard, fair-play dans sa victoire.

Publié le mardi 10 février 2015 à 19:32, modifications mardi 10 février 2015 à 19:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !