Sport

Camille Lacourt félicité pour ses bons résultats aux mondiaux de natation

Camille Lacourt a réussi ses Championnats du monde de natation à Kazan (Russie). Il a remporté trois médailles supplémentaires à son palmarès personnel. Il en compte désormais sept. Il s’est fait féliciter de toutes part pour ses bons résultats.

En remportant le 50 m dos, dimanche 9 août, Camille Lacourt est devenu le premier nageur français à conserver un titre mondial depuis Laure Manaudou en 2007. Cette performance est symbolique et représentative de sa réussite lors de ces Championnats du monde de natation 2015 qui se déroulaient à Kazan, en Russie.

Il faut dire que le plateau était relevé dans chaque course. Cela n’a pas empêché le licencié du Cercle des Nageurs de Marseille depuis 2008 de glaner une médaille dans les 3 épreuves où il était engagé. Une de chaque métal : l’or dur 50 m dos, l’argent sur le “100 dos” et le bronze dans le relais 4 x 100m 4 nages. Un bel exemple à suivre pour la future génération.

Déjà champion du monde sur 50 m dos aux Mondiaux 2013 de Barcelone, le “beau-gosse de la natation française” âgé de 30 ans a récidivé cette année. Il s’est imposé en finale avec un chrono de 24 s 23 devant l’Américain Matt Grevers (24 s 61) et l’Australien Ben Treffers (24 s 69). Sur 100 m dos, la tâche a été plus difficile. La lutte avec l’Australien Mitchell Larkin a été éprouvante pour le français qui n’a pas réussi à dépasser son adversaire. Quant au relais du 4 X 100 4 nages, composé de quatre nageurs en provenance de la cité phocéenne, Camille Lacourt (dos) était accompagné de Giacomo Perez Dortona (brasse), Mehdy Metella (papillon) et Fabien Gilot (crawl). Le quator français s’est incliné de peu dernière les Etats-Unis (3 min 29 s 93) et l’Australie, réalisant un temps de 3 min 30 s 50.

Lui qui, il y a tout juste un an, ne savait pas s’il pourrait un jour renager s’est fait félicité de toutes parts. Le président de la République, François Hollande, son premier Ministre Manuel Valls, ou encore l’ancienne Miss France 2010 Malika Ménard ont tenu à souligner ses performances. Sa femme aussi, Valérie Bègue, Miss France 2008, s’est réjouie de la réussite de son mari.

Un bel exemple à suivre.

Publié le mardi 11 août 2015 à 11:02, modifications mardi 20 septembre 2016 à 21:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !