Sport

Antoine Griezmann perd son sang froid lors d’une interview

"Je n’aime pas cette question !"

C’est lors d’un entretien accordé à AS qu’Antoine Griezmann a décidé de hausser le ton. La raison de cet emportement ? Une question posée par le journaliste quant à l’avenir du jeune joueur à l’Atlético Madrid.

Voilà plus de deux ans qu’Antoine Griezmann évolue sous les couleurs de l’Atlético Madrid. En contrat jusqu’en 2021 avec le club espagnol, tout semble sourire à l’international français au sein de l’institution de football.

Et alors que beaucoup voient en ce joueur de 25 ans le gendre idéal, ce dernier n’a pas manqué de faire part de son mécontentement lors d’un entretien. La raison à cela ? Une question quant à son avenir professionnel. Il n’en fallait pas plus pour énerver le finaliste de Ligue des Champions…

PLUS DE QUESTION SUR L’AVENIR D’ANTOINE GRIEZMANN

En effet, quand le journaliste de AS demande au chouchou de l’Euro 2016 de quoi l’avenir sera fait, ce dernier réplique :

Est-ce que je vais partir ? Je n’aime pas cette question, ce type de questions sur mon avenir ne me plait pas.. Pourquoi ne demande-t-on pas à des joueurs comme Cristiano, Messi ou Bale ce qui se passera pour eux et où ils joueront la saison prochaine ? Je n’aime pas non plus qu’on me pose ces questions moi non plus. Je suis heureux et je prends du plaisir à l’Atlético, ne me demandez plus rien sur mon avenir.

Une réponse qui a le mérite d’être claire !

Auteur de performances exceptionnelles avec l’Atlético, l’attaquant s’est ensuite confié sur son bonheur d’évoluer avec les Colchoneros :

Je suis très heureux à l’Atlético, je suis fier de jouer pour ce public, avec ces partenaires, avec cet entraîneur. Je veux essayer de rendre la confiance et l’affection que m’a toujours montrée l’Atlético et son public.

On l’aura compris : pour Antoine Griezmann, tout va bien dans le meilleur des mondes !

Publié le mercredi 4 janvier 2017 à 11:16, modifications mercredi 4 janvier 2017 à 11:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !