Sport

Mauresmo-Murray : les raisons de la rupture

A la surprise générale, Andy Murray et Amélie Mauresmo ont officialisé la fin de leur collaboration. Pourtant des signes annonçaient déjà le divorce…

Après presque deux années d‘union, Andy Murray et Amélie Mauresmo ont mis un terme à leur association, d’un commun accord.

Andy Murray et Amélie Mauresmo annoncent aujourd’hui (lundi) qu’ils ont décidé de mettre fin à leur collaboration de deux ans

a publié Amélie Mauresmo sur les réseaux sociaux, lundi 9 mai.

Cette annonce est intervenue au lendemain de la défaite d’Andy Murray face à Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Madrid.

L’ex-joueuse française avait pris sous son aile le joueur écossais en juin 2014, après qu’il ait remercié son entraîneur de l’époque, Ivan Lendl. Leur collaboration avait, en effet, été annoncée le 8 juin 2014, le jour de la finale messieurs de Roland-Garros. Amélie Mauresmo était devenue l’une des rares femmes à entraîner un joueur du circuit ATP (le circuit hommes)

Si Andy Murray n’a pas gagné de nouveau tournoi du Grand Chelem depuis, l’actuel n°3 mondial a affiché un très bon niveau de jeu. De plus, il n’a eu de cesse de vanter les mérites de son entraîneuse.

Malgré tout, la fin de leur collaboration n’est une surprise pour personne.

Tout d’abord, Amélie Mauresmo avait souhaité prendre du recul suite à la naissance de son premier enfant, Aaron, né en août dernier.

Nous ne nous sommes pas vus [durant cette interruption]. Elle est restée chez elle tout le temps et moi-même j’ai beaucoup voyagé et je me suis beaucoup entraîné

avait alors déclaré Andy Murray.

Si elle avait repris sa place dans l’équipe du joueur dès janvier, elle avait fait très peu d’apparition sur les courts et ce jusqu’à la semaine dernière à l’occasion de la finale du Masters 1000 de Madrid.

Donc si officiellement, Andy Murray et Amélie Mauresmo se sont séparés pour incompatibilité d’agenda, il semblerait qu’il s’agisse en fait d’incompatibilité d’humeur. En effet, selon L’Equipe, c’est la française qui a décidé de mettre fin à sa collaboration avec l’écossais.

Ainsi, celle qui est aussi la capitaine de Fed Cup se serait lassée des sautes d’humeur d’Andy Murray sur le court. Le numéro 3 mondial a pris la mauvaise habitude de passer sa mauvaise humeur sur son équipe et notamment à les insulter.

J’essaie juste de trouver différents moyens d’améliorer ma concentration sur le court

avait répondu Andy Murray à ses détracteurs.

Il semble que ce ne soit pas la bonne solution..

Publié le mercredi 11 mai 2016 à 14:19, modifications mercredi 11 mai 2016 à 14:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !