Sport

Amaury Leveaux : Son livre choc “Sexe, drogue et natation : un nageur brise l’omerta” reçoit du soutien !

Il y a deux jours, l’ancien champion de natation Amaury Leveaux publiait son livre choc Sexe, drogue et natation : un nageur brise l’omerta. Vent de panique dans le milieu sportif, le nageur à la retraite a réussi en quelques pages à provoquer un raz de marée dans le milieu sportif.

Suite à la publication d’extraits du livre d’Amaury Leveaux, des voix se sont élevées, notamment celle du vice-président de la Fédération, Lucien Gastaldello. Il avait notamment déclaré qu’il voulait se venger du champion :

À la Fédération, Amaury a toujours des ardoises qui traînent. Je peux vous assurer que s’il vend des livres, il va payer !

Il a de plus parlé de la future carrière du nageur qui semble compromise :

Amaury vient de se tirer une balle dans le pied. Il devait être consultant à la télévision pour les prochains événements. Je pense qu’il peut faire une croix dessus. Qui voudra répondre à ses questions à présent ?

Alors que tout portait à croire qu’Amaury Leveaux allait payer pour son livre pendant des années, il semblerait que ce soit tout bonnement le contraire. En effet, le nageur a déclaré aujourd’hui à nos confrères de 20 minutes qu’il recevait du soutien !

Le but de livre n’était pas de se mettre à dos le monde du sport. Beaucoup de sportifs m’ont témoigné leur soutien par messages. Je ne vois pas pourquoi je devrais craindre quoi que ce soit. La France a un système de sport qui est plutôt en retard par rapport aux nations fortes. Donc j’espère, du fond du cœur, que cela fera bouger les choses.

Il a notamment tenu à rappeler que certains de ses anciens collègues sportifs prenaient certes de la cocaïne, mais jamais à proximité des bassins :

A aucun moment, dans le livre, il est écrit que les nageurs l’utilisent pendant l’entraînement. Je ne l’ai vu que dans des phases de soirées. Jamais avant un entraînement.

Reste à savoir maintenant si Amaury Leveaux va pouvoir effectivement continuer sa carrière en tant que consultant médiatique ou s’il va devoir se restreindre à écrire des livres choc.

Publié le vendredi 24 avril 2015 à 10:32, modifications vendredi 24 avril 2015 à 10:32

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !