Sport

Amaury Leveaux : Ses révélations choc sur la natation française, le sexe et la drogue !

Le sport français est secoué par la parution du livre d’Amaury Leveaux qui raconte les penchants des sportifs et particulièrement des nageurs pour les soirées endiablées. La fédération compte bien venger ses nageurs en s’attaquant à l’auteur du livre.

On peut dire qu’Amaury Leveaux connaît bien la natation. Multiple médaillé aussi bien aux Jeux Olympiques que dans les autres compétitions internationales, celui qui officie désormais comme consultant sportif est retraité depuis 2013. Grande gueule, il n’a pas hésité à balancer ses copains.

Derrière l’image reluisante que l’on a des nageurs, une vérité bien plus sombre se cache selon Amaury Leveaux. On savait que les Jeux Olympiques étaient le théâtre de bon nombre de folies au niveau sexuel, avec des milliers de préservatifs distribués, mais ce n’est pas tout. La drogue aurait aussi largement sa place, et ce malgré les fréquents contrôles anti-dopage.

Certains d’entre nous ne crachent pas sur un petit rail de temps en temps. Pour d’autres, ce n’est plus un rail, c’est carrément une autoroute couverte de poudre blanche sur laquelle ils glissent à vitesse grand C, comme Cocaïne.

Raconte Amaury Leveaux dans son livre qui paraît ce mercredi en librairie, intitulé Sexe, drogue et natation : un nageur brise l’omerta. Il pointe notamment du doigt l’un des chouchous de l’Equipe de France, sans donner son nom.

Un beau gosse de l’équipe de France, chouchou du grand public, s’éclipse lors d’une soirée pendant les Jeux de Londres en compagnie de l’attachée de presse de la boîte où nous sommes en train de faire la fête […] Je le retrouve allongé sur elle en train de sniffer un rail de coke entre ses seins.

Poursuit-il, toujours plus dans l’information choc. Ses anciens collègues nageurs risquent d’en avoir des nausées en se procurant le livre. C’est en tout cas une ambiance pesante qui règne du côté de la Fédération Française de Natation, qui compte bien lui faire payer toutes ces révélations.

Amaury vient de se tirer une balle dans le pied. Il devait être consultant à la télévision pour les prochains événements. Je pense qu’il peut faire une croix dessus. Qui voudra répondre à ses questions à présent ?

Note le vice-président de la Fédération, Lucien Gastaldello. Celui-ci compte d’ailleurs aller plus loin dans la vengeance, au point de lui faire payer au sens propre.

À la Fédération, Amaury a toujours des ardoises qui traînent. Je peux vous assurer que s’il vend des livres, il va payer !

Un raz-de-marée qu’espérait sans doute Amaury Leveaux, même s’il n’avait probablement pas imaginé les conséquences de ce genre qui lui reviendraient dans la figure.

 

Publié le mercredi 22 avril 2015 à 14:37, modifications mercredi 22 avril 2015 à 14:37

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !