Sport

Affaire de la sextape : Le contrôle judiciaire de Karim Benzema levé

Le contrôle judiciaire de Karim Benzema a été levé… Cependant, le footballeur qui a été mis en examen dans le cadre de l’affaire au chantage à la sextape ne peut toujours pas rencontrer Mathieu Valbuena. Explications.

Est-ce la fin des ennuis judiciaires pour Karim Benzema ? Mis en examen dans l’affaire de la sextape pour «complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs », le footballeur français a vu son contrôle judiciaire partiellement levé par la juge d’instruction ce jeudi, «supprimant l’interdiction d’entrer en contact avec la partie civile Mathieu Valbuena, l’interdiction d’entrer en contact avec les autres mis en examen étant quant à elle maintenue».

le procureur de la République de Versailles a fait appel de cette décision

Une levée qui ne change toutefois rien dans l’immédiat. Et pour cause : le procureur de la République de Versailles a fait appel de cette décision. Ce sera donc à la chambre de l’instruction de la cour de Versailles de trancher. En attendant, l’attaquant du Real Madrid ne peut toujours pas entrer en contact avec son coéquipier en Equipe de France, à savoir Mathieu Valbuena.

Un nouvel obstacle qui vient contrecarrer les plans de Noël Le Graet, le président de la Fédération Française de Football (FFF). En effet, nos confrères du Nouvel Obs rapportent que la FFF souhaiterait organiser une rencontre entre les deux joueurs, leur premier face à face depuis que le scandale a éclaté.

La FFF semble vouloir régler cette affaire au plus vite. Et pour cause : Karim Benzema a été suspendu de l’Equipe de France de football, le temps que l’enquête soit résolue. A quelques mois de l’Euro 2016, la Fédération Française de Football ne semble pas vouloir se passer de ses deux joueurs stars lors de la compétition. Un face-à-face pourrait résoudre la situation afin que les deux footballeurs puissent s’expliquer et se réconcilier… Une rencontre qui devra toutefois encore attendre et qui est suspendue tant que la chambre de l’instruction de la cour de Versailles ne s’est pas prononcée.

Publié le jeudi 18 février 2016 à 12:47, modifications dimanche 20 novembre 2016 à 1:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !