Le satellite EarthCARE observera les nuages dès aujourd'hui : mais pourquoi ?

Par Nassim Terki Publié le 28/05/2024 à 12:06
Satellite Earthcare
Satellite Earthcare

Découvrez le satellite qui va révolutionner notre compréhension du climat et éclairer les mystères des nuages, prêt à décoller vers l'inconnu.

Dans les cieux californiens, un satellite s'apprête à décoller pour une mission de trois ans, révélant les mystères des nuages et des précipitations grâce à des technologies de pointe. Une collaboration internationale qui pourrait

Percer les mystères des nuages est enfin possible

Le satellite EarthCARE, fruit d'une collaboration entre l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'agence japonaise Jaxa, est prêt à prendre son envol depuis la base de Vandenberg en Californie le mardi 28 mai. Fabriqué par Airbus, ce satellite de 2,2 tonnes sera lancé en orbite par une fusée Falcon 9 de Space X pour une mission de trois ans.

EarthCARE opérera à une altitude de 400 km et aura pour objectif de fournir un profil détaillé des nuages au cours de sa mission. Grâce à ses capacités uniques, il permettra de mieux comprendre les nuages et leur impact sur le climat.

EarthCARE, le satellite qui nous éclaire sur les mystères du climat

L'ESA a annoncé que le satellite EarthCARE est prêt à fournir des données précieuses pour la recherche sur le climat et à améliorer les modèles climatiques. Ce satellite révolutionnaire utilisera des instruments de pointe pour mesurer les profils verticaux des particules nuageuses et des aérosols, ainsi que leur vitesse de chute, afin de mieux comprendre les interactions entre les nuages, les aérosols et les précipitations.

EarthCARE est équipé de quatre instruments sophistiqués qui permettront d'obtenir des informations précises sur ces interactions. Le lidar atmosphérique fournira des données sur les nuages minces et les aérosols, tandis que le radar de profilage des nuages étudiera leur structure et leur mouvement. L'imageur multispectral offrira une vue d'ensemble des situations capturées dans différentes longueurs d'onde, tandis que le radiomètre à large bande mesurera le rayonnement solaire réfléchi et infrarouge.

En combinant ces instruments de pointe, EarthCARE devrait permettre une avancée capitale dans la recherche météorologique. Cette mission promet d'apporter une contribution significative à notre compréhension du climat et des phénomènes météorologiques.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.