Monde

Norvège : les trois principales personnalités du gouvernement sont des femmes

Erna Solberg , la première ministre norvégienne a annoncé un remaniement ministériel qui voit désormais des femmes occuper les trois postes les plus importants du gouvernement.

Les médias norvégiens décrivent comme « les trois postes les plus lourds » du gouvernement. En effet, la Norvège est en pointe sur les questions d’égalité: dès 1986, le gouvernement de la travailliste Gro Harlem Brundtland comptait presque autant de femmes que d’hommes (huit sur 18). La Première ministre norvégienne Erna Solberg, reconduite en septembre pour un deuxième mandat a nommé Ine Eriksen Søreide à la tête de la diplomatie norvégienne à la place d’un collègue masculin, qui va prendre la présidence du Forum économique mondial. Avec la ministre des Finances Siv Jensen, elles deviennent les trois poids lourds du gouvernement. Mme Solberg a précisé lors d’une conférence de presse:

Nous ne sommes pas les premiers au monde mais c’est une page de l’Histoire de la nation norvégienne qui s’écrit

Un pays en pointe sur les questions d’égalité

Les objectifs de la politique d’égalité hommes-femmes en Norvège sont d’assurer :

– l’égalité des droits
– la participation de tous à tous les secteurs de la société norvégienne
– l’absence de violence sexuelle
– la distribution égale du pouvoir et de l’influence
– l’indépendance économique des femmes
– l’égalité des chances sur le marché du travail
– le partage des responsabilités pour la répartition entre vie au travail et vie de famille
– l’égalité des chances pour l’accès à l’éducation, et au développement personnel

La France à la 17e place pour la parité

Même si l’Assemblée nationale est composée à 38,82% de femmes, la parité n’est toujours pas atteinte. Lors de sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron promettait s’il était élu président de la République de remédier à cela avec des mesures précises:

Il y a une cause nationale que je porterai, qui est l’égalité entre les hommes et les femmes. C’est à travers une politique assumée que je porterai moi-même dans les nominations, dans les pratiques, dans le suivi de notre vie économique et sociale, avec plusieurs mesures concrètes, que cette cause sera suivie.

Emmanuel Macron a réussi son pari mais est-ce suffisant ? il nous semble que non.

Publié le mardi 24 octobre 2017 à 12:36, modifications mardi 24 octobre 2017 à 12:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !