Positive

Nord : Âgé de 10 ans, il trouve un moyen d’aider les plus démunis

Nord : À 10 ans, Victor a créé une association pour aider les plus démunis.

Victor, un jeune élève de CM1, a monté avec l’aide de plusieurs copines et de sa famille, une association baptisée Feutres et Compagnie, qui fait parvenir des fournitures scolaires aux plus démunis. La petite structure a déjà pu envoyer des colis à Saint-Martin, au Maroc ou encore en Tunisie.

Victor, un jeune garçon originaire de Ronchin, dans le Nord, est déjà à la tête d’une association à l’âge de 10 ans. Très inventif, ce petit passionné de jeux vidéos a en effet eu l’idée de venir en aide à d’autres enfants. Pour cela, il récolte des fournitures scolaires pour ensuite les offrir à ceux qui en ont besoin.

Une idée née il y a un an à la suite d’un triste constat

En 2017, Victor se rend compte que certains de ses camarades de sa classe de CE2 n’ont pas les moyens de s’acheter toutes leurs fournitures scolaires. Interrogé par Le Parisien, le petit garçon a expliqué qu’il n’avait alors pas hésité à leur venir en aide :

Je leur prêtais des fournitures, parfois trois jours de suite.

Très rapidement, Victor décide d’aller plus loin et commence à récolter des fournitures au sein de son établissement. Soutenu par ses copines Samantha, Lilÿa, Pauline et Emma, le petit garçon décide de monter une petite association baptisée Feutres et compagniedont sa mère Stéphanie découvre l’existence par hasard. Elle a en effet raconté :

Je mettais un goûter dans son sac, quand j’ai vu une affiche de Feutres et Compagnie.

L’objectif de la structure est de donner gratuitement des fournitures aux enfants dans l’incapacité de s’en acheter. Très rapidement, Victor obtient le soutien de sa famille ainsi que celui de son directeur d’école. Entre mai et juin 2017, le petit garçon récolte 3 kg de fournitures. Lorsque l’ouragan Irma heurte Saint-Martin, il se dit qu’il est nécessaire d’intervenir mais découvre que les frais d’expédition sont très élevés. Fort heureusement, Stéphanie trouve une solution, comme elle l’a confié au Parisien :

Mon père est un ancien militaire, il nous a donné des contacts, et l’armée de l’air a accepté d’acheminer des fournitures. Nous avons pu envoyer le reste grâce à une maman d’élève qui a sollicité Chronopost.

1600 kg de fournitures récoltés

Grâce à cette démarche, Feutres et Compagnie a pu se faire connaître davantage. Une page Facebook est désormais consacrée aux activités de l’association, qui n’est plus si petite. Au domicile de Victor, les colis de dons se multiplient. La société Ulule, spécialisée dans les campagnes de financement participatif, a par ailleurs pris contact avec lui. Grâce à un partenariat avec Lu, le petit garçon va pouvoir lancer une cagnotte et tenter de récolter jusqu’à 3000 euros. Cet argent lui permettra d’acheter de nouvelles fournitures.

En plus de Saint-Martin, Victor a d’ores et déjà pu envoyer des colis au Maroc, en Tunisie ou encore à Maubeuge. Au total, l’association a récolté 1600 kg de fournitures. Avant de devenir psychologue ou vétérinaire, le jeune garçon ne compte pas laisser tomber Feutres et Compagnie.

Pour rester sur une note positive, n’hésitez pas à découvrir le parcours de James Harrison, un autre super-héros du quotidien qui a sauvé plus de 2 millions de bébés.

Publié le mardi 28 août 2018 à 14:02, modifications mardi 28 août 2018 à 10:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !