Positive

Italie : Son taxi fantaisiste se rend dans les hôpitaux pour redonner le sourire aux enfants malades

Elle s’appelle Catarina Bellandi, et c’est une femme extraordinaire. En effet, cette italienne sillonne les hôpitaux pédiatriques à bord de son taxi fantaisiste, dans le but de redonner le sourire aux enfants malades.

On pourrait croire qu’il s’agit d’une voiture hippie. Mais pas du tout. C’est un taxi, le Milano 25. Une voiture entièrement personnalisée et extrêmement colorée qui sillonne la ville de Florence en Italie. Le véhicule est jaune, orange et violet. Il a des autocollants de fleurs sur la carrosserie. Les sièges sont en cuir, le sol en damier noir… Bref, c’est une voiture décalée et très extravagante qui circule en ville chaque jour. Mais l’objectif est tout simplement merveilleux !

Un taxi pas tout à fait comme les autres

En effet, au volant de ce taxi pas tout à fait comme les autres, on retrouve  Caterina Bellandi. Avec son énorme chapeau de paille, ses clochettes, ses vêtements colorés… elle ne passe pas inaperçue ! Et elle est d’ailleurs célèbre dans la ville, car son but est d’illuminer la vie des enfants cancéreux

Au volant de sa Chrysler fantaisiste, la femme de 52 ans fait le tour des services pédiatrique de cancérologie pour essayer de redonner le sourire aux enfants malades. Elle a expliqué au New York Times que malheureusement, elle ne peut pas guérir ces enfants. Mais en revanche, elle peut essayer de les rendre heureux, et de leur redonner le sourire, au moins quelques minutes. Caterina Bellandi a hérité du permis de taxi de son défunt mari, il y a seize ans :

J’ai trouvé un amour si profond en lui et dans sa mort que j’ai décidé de faire vivre son taxi. Je voulais lui rendre hommage, en faisant de son Milano 25 le plus beau taxi du monde, si spécial que personne ne l’oublie.

Redonner le sourire aux enfants malades

Et elle a réussi ! Car dans ce taxi, les enfants malades oublient leur malheur, le temps du trajet. Ils la surnommé Tata Caterina, et elle leur offre gratuitement des voyages au cours de la journée. Au cours de cet trajet, les enfants peuvent se défouler, faire des bulles, jouer… Bref, se détendre et s’amuser !

En 2007, Caterina Bellandi a même fait une tournée dans toute l’Europe, entre Florence et Moscou, pour parcourir les hôpitaux pédiatriques. Elle ne souhaite pas être considérée comme un clown, mais plutôt comme une conductrice de taxi-thérapie.

Le soir, le taxi redevient « normal » et elle emmène les clients où ils le désirent. Certains refusent de grimper dans ce taxi un peu trop voyant. Mais la plupart du temps, les gens trouvent l’idée fabuleuse, et apprécient ce trajet coloré qui met du baume au cœur.

Il y a quelques années, la police toscane lui avait demandé de retirer les autocollants de sa carrosserie, pour des raisons de sécurité routière. Elle avait alors été soutenue par Eugenio Giani, président du cabinet régional :

Elle est un extraordinaire moteur de solidarité et j’ai senti que sa ville devrait l’aider un peu.

D’ailleurs Eugenio Giani envisage de faire reconnaître Caterina Bellandi comme « ambassadrice de la solidarité de la Toscane », un titre honorifique marquant le soutien officiel de la région. Car oui, la conductrice de taxi est devenue un véritable symbole !

Les parents des enfants malades la soutiennent, et certains réservent même ses services pour essayer d’égayer le quotidien de leur enfant gravement C’est une action originale mais ô combien fabuleuse. Génial !

Publié le lundi 11 décembre 2017 à 13:05, modifications lundi 11 décembre 2017 à 11:08

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !