Positive

Grâce au film Black Panther, les chats noirs seraient plus facilement adoptés

C’est la mode des chats noirs dans les refuges après le film Black Panther.

C’est une conséquence inattendue du film Black Panther. Alors que le dernier Marvel réalise un véritable carton dans les salles de cinéma, cela aurait aussi un impact dans les refuges animaliers. Les chats noirs seraient les nouveaux favoris pour l’adoption

T’Challa, Okoye et Shuri

C’est un message particulièrement surprenant qui a été partagé sur la plateforme Tumblr par une utilisatrice de Durango, dans le Colorado aux Etats-Unis. Elle y explique que les refuges situés près de chez elles avaient jusque-là, entre 50 e 60 chats noirs. Mais, il n’en resterait désormais plus aucun. Ils ont tous été adoptés par des fans du film Black Panther. Bien entendu, les noms vont aussi de pair, avec la reprise des personnages les plus importants du film : T’Challa, Okoye et Shuri et même Kilmonger.

Son message a été abondamment commenté sur les réseaux sociaux par de nombreux autres utilisateurs. Certains notamment s’inquiètent des conséquences à long terme. Il suffit par exemple de repenser à Game of Thrones pour prendre peur. Les chiens-loups de la famille Stark avaient incité de nombreux fans à adopter des huskies. Problème, ces grands chiens originaires de Sibérie sont aussi particulièrement exigeants. En conséquence, les abandons avaient augmenté de 700% dans les années suivantes ! 

Il semblerait toutefois que les refuges prennent leurs précautions. Les personnes ayant pu adopter cherchaient toutes à avoir un chat avant même le film. La seule différence ici est qu’au moment du choix, ce serait désormais les chats noirs qui auraient la priorité. Une belle petite revanche avec l’aide du Wakanda.

http://gallusrostromegalus.tumblr.com/post/171324742503/gallusrostromegalus-unexpected-benefit-of-black

Publié le mercredi 28 février 2018 à 19:01, modifications mercredi 28 février 2018 à 17:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !