Positive

Deux pilotes français achètent un avion pour sauver des migrants

Benoît Micolon et José Benavente veulent survoler les zones les plus empruntées par les migrants pour aider au repérage de leurs canots en difficulté.

Au large de Tripoli

Le MCR-4S. C’est le nom d’un petit avion qui va bientôt survoler la Méditerranée pour venir en aide aux migrants. A ses commandes, on trouve deux français, Benoît Micolon et José Benavente. Ils ont rassemblé leurs économies pour acheter l’appareil qui est désormais installé dans une base sur l’île de Malte. Ce mercredi 2 mai, il a fait sa première mission dans les airs. Son objectif ?

Quadriller le rectangle de 150 kilomètres de l’est à l’ouest, sur 50 kilomètres au nord de Tripoli. La zone dans laquelle se concentrent le maximum de sauvetages et les naufrages

explique José 49 ans à nos collègues du Monde.

C’est lui qui a eu l’idée de ce projet qui vient comme une mission d’appui aux bateaux qui écument la mer pour essayer de sauver les migrants. Les deux hommes se sont connus alors qu’ils apprenaient à piloter. C’est donc ensemble qu’ils vont piloter le Colibri, l’avion qui sauvera des vies.

Il y a urgence à assister les navires ONG en repérant les canots et en les leur signalant en même temps qu’au MRCC [Maritime Rescue Coordination Centre], l’organisme officiel italien qui gère les sauvetages.

Etre utile tout de suite

Un avion permet d’être beaucoup plus efficace pour observer du ciel. Même si on peut penser qu’il s’agit encore de chercher une aiguille dans une botte de foin, c’est en fait 100 fois plus rapide qu’une recherche à partir d’un bateau. Depuis le début de l’année, 500 personnes seraient mortes au large des côtes libyennes.

Au départ, on avait pensé monter une opération de crowdfunding pour trouver de l’argent, mais ça aurait pris trop longtemps. Le printemps est là, les départs de Tripoli reprennent. Quand les humanitaires de SOS-Méditerranée nous ont expliqué le mal qu’ils avaient à repérer les canots dans les vagues, on a compris qu’on pouvait vraiment être utile, tout de suite.

Publié le jeudi 3 mai 2018 à 9:35, modifications jeudi 3 mai 2018 à 9:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !