Cette femme a quitté un travail où elle gagnait 310.000 € par an

On ne vous conseille quand même pas de faire pareil. Sacré prise de risque.

Susie Moore, une Australienne gagnait 310.000 € par an. Elle a tout plaqué pour devenir coach et donner un sens à sa vie. Un sacré pari qu’elle ne regrette pas.

Un sentiment dépressif

La jeune femme explique que tout a changé quand elle a eu 30 ans. Directrice commerciale, elle gagnait particulièrement bien sa vie. Elle gagnait jusqu’à 25 000 € par mois. Néanmoins, elle avait l’impression d’être née pour quelque chose d’autre. Elle réalise alors que son entourage lui demande souvent conseil, pour des problèmes de couple, professionnels ou encore de famille. Elle était la personne de confiance. Elle décide alors d’en faire son 2e métier et réalise que ce travail est beaucoup plus satisfaisant que de vendre des logiciels comme elle le fait à côté.

Je devais toujours prendre plus de risques et aller plus loin pour continuer à gagner autant (au passage, merci patron). Conserver le tempo ne suffisait pas, on me fixait des objectifs toujours plus hauts, on en attendait toujours plus de moi

confie-t-elle à nos collègues de news.man.au.

Susie Moore décide donc de reprendre sa liberté. De travailler pour elle-même.

Finis, les plafonds de verre. Finis, les salaires plafonnés ! Finies, les réunions ennuyeuses où il fait donner le change et être diplomate ! Adieu, la peur du C4 ! Je n’aimais pas que d’autres me disent quoi faire. Cela provoquait chez moi l’effet inverse. Si vous ressentez cela, c’est que vous êtes un entrepreneur dans l’âme.

Aujourd’hui, sa seconde activité est devenue aussi rentable que la première. Elle conseille toutefois de faire attention avant de l’imiter. Il faut prendre le temps, s’assurer qu’on ne va pas se lasser, tester l’autre activité de façon temporaire. Et si vous êtes sûrs de vous, sauter dans l’inconnu !

Modifié : 16 avril 2018 15 h 44 min

Ce site utilise des cookies.